ACTUALITÉS / ARTICLE
Jeudi, 26 mai 2011 à 00:00:00

RED STAR STORY : LES MONTÉES DU CLUB !

RETOUR SUR QUELQUES ASCENSIONS DE L'ETOILE ROUGE !
Instants magiques et inoubliables, moments de joie partagés : peu importe la division, le bonheur d’une montée est toujours exceptionnel. Redstarfc93.fr vous propose de revenir sur quelques montées marquantes du club... avant le week-end décisif que s’apprêtent à vivre les Audoniens.

2004-2005 : Champion de Paris
Pour sa deuxième année consécutive en DH, le Red Star affiche un groupe jeune et fier et un entraîneur, Jean-Luc Girard, très attaché aux couleurs Verte et Blanche, depuis son arrivée au Red en 1986, en tant que joueur. Recette détonante et diablement efficace puisque les Audoniens montent en CFA 2. C’est un véritable exploit au vu de la situation du club au milieu de l’hiver. En football, les miracles existent et l’incroyable série (huit victoires en neuf matches) en fin de championnat vient encore le prouver. Elle  offre surtout aux Audoniens une accession et un titre de champion de Paris. La victoire contre Meaux dans un bouillant Bauer (3-1) avait rapproché les Audoniens de leur destin, mais c’est lors de l’avant-dernière journée que les Vert et Blanc officialisent leur montée, dans leur antre, contre Evry. Une joie immense pour un public venu une nouvelle fois très nombreux.

1980-1981 : Le Red Star est l’élu
En ce 10 mai 1981, le Red Star n’est pas encore centenaire qu’une nouvelle fois son histoire se confond avec celle du pays. Alors que la France est dans les bureaux de vote, le club de Saint-Ouen se déplace à Arras accompagné par plusieurs cars de supporters. "Il n’y a que le Red Star" dit le refrain et il faut plus d’une présidentielle pour dissuader les trois cents fans audoniens de se déplacer pour encourager leur équipe ! Sur le terrain des Nordistes, les Vert et Blanc ne tremblent pas et s’imposent (3-0) sans difficulté. Cette dixième victoire en treize matches lors de la phase retour les envoie en D3 ! C’est un triomphe pour l’entraîneur George Eo qui remporte également la Coupe de Paris en juin. L’année suivante, il ramène l’Etoile Rouge en D2. Quatre ans après la rétrogradation en DH, la boucle est alors bouclée.

1964-1965 : De retour en première division
L’année 1965 est celle de la lumière pour le Red Star. A tous les sens du terme. La Mairie installe les quatre pylônes électriques qui vont permettre aux Vert et Blanc de se produire en nocturne tandis que sur ce terrain nouvellement éclairé l’équipe enchaîne les bonnes performances. L’Etoile Rouge brille contre Reims (1-0) devant plus de 20 000 spectateurs et retrouve l’élite après une victoire contre Aix-en-Provence grâce à un but de Taillepierre le 26 mai. Julien Manzano, l’enfant du Red Star et capitaine de cette équipe avoue que "c’est un rêve qui se réalise" (1).

2005-2006 : La dernière fois
Rien ne pouvait empêcher le Red Star de retrouver le CFA. Après une phase aller gérée de mains de maître, et en dépit d’une deuxième partie de saison mouvementée (boycott de l’équipe lors d’un match à Evreux en solidarité avec leur coach Jean-Luc Girard destitué ... avant d’être rappelé), les Audoniens terminent de manière magistrale sur six victoires consécutives, décrochant ainsi une montée et un titre de champion. Reevis N’Simba, le capitaine symbole de cette équipe l’avait annoncé en avril : "il reste six finales, on va les gagner toutes, et on montera !". N’Simba le prophète avait raison. Contre Valenciennes à Bauer ; les Audoniens s’imposent (2-1) et accède au CFA. La communion entre les joueurs et les supporters est totale. Une semaine plus tard, à Sannois, c’est même le titre que les Redstarmen empochent grâce à leur succès (1-0). Ce n’est plus l’Etoile rouge, c’est une "Etoile montante" titre Le Parisien.

* "Red Star, Histoire d’un siècle" de Pierre Laporte et Gilles Saillant, à découvrir dans la boutique officielle !

François-Xavier Valentin



LES ARTICLES RÉCENTS
LE FIL INFOS



Partenaire     Partenaire     Partenaire Partenaire
Partenaire     Partenaire    
© 2017 Red Star Football Club - Mentions légales