En zone dangereuse

Compte-rendu : Red Star – Gazélec Ajaccio

La défaite contre le Gazélec ce samedi après-midi (0-3) plonge le Red Star dans la zone rouge. Un revers lourd de conséquence qui contraint l'Étoile Rouge à se remobiliser dès la semaine prochaine car la fin du championnat approche.

Autour du match

Cet après-midi, le Red Star a rendu hommage à Youcef Touati. Avant  le coup d’envoi de la rencontre, Patrice Haddad a accueilli sur le bord du terrain Sandrine et Youssef, les parents du joueur. Le président du Red leur a remis un maillot de l’Étoile Rouge floqué du 18, le numéro porté par Youcef lorsqu’il évoluait sous les couleurs du club. Pour honorer sa mémoire, ne numéro 18 ne sera plus attribué.

Après une minute d’applaudissements, la nièce Alya, et les enfants de Youcef, Kyerah, Kaiss ont donné le coup d’envoi fictif de la rencontre. Pendant le match, les 9.371 spectateurs présents ont à nouveau rendu hommage à Youcef, les supporters scandant son nom à plusieurs reprises.

Résumé

Un succès contre le Gazélec était à ce point désiré que la désillusion n’en a été que plus cruelle. Au-delà du résultat (0-3), la place occupée aujourd’hui par les Vert et Blanc au classement est préoccupante. Tombées à la dix-neuvième vendredi soir après les premiers matches de cette 32ème journée, les Vert et Blanc ont laissé échapper l’occasion de repasser devant Orléans, Auxerre et Tours, et tombent dans la zone rouge pour la première fois depuis le début de saison (18e et barragiste lors de la 4e journée). 

Et dire que les joueurs s’étaient passés la consigne de ne surtout pas encaisser le premier but… Un fait de jeu a bouleversé ses plans, comme si souvent cette saison. L’arbitre a contré une passe de Sylvestre, offrant involontairement une très belle occasion de contre-attaque au Gaz. Maah a profité de l’aubaine pour ouvrir le score (25’, 0-1). Pour réagir, le Red Star a tenté mais trop timidement, sans réelle révolte. Abdoulaye Sané, entré en jeu prématurément après la blessure d’Anatole Ngamukol, a manqué la plus belle occasion du Red dans ce match, juste avant la mi-temps (42’), frappant trop fort au-dessus du cadre alors que la défense corse était totalement prise à revers. 

Au retour des vestiaires, les Gaziers ont cassé le rythme et les Audoniens ne sont pas parvenus à retrouver de l’allant. À l’heure de jeu, David Ducourtioux a douché les tribunes de Jean-Bouin avec une frappe lointaine, aussi limpide que soudaine, qui s’est logée dans la lucarne de Geoffrey Lembet (60’, 0-2). La réaction des Vert et Blanc a été bien trop timide pour espérer entamer une remontée. En fin de match, et comme à Tours la semaine précédente, le Red a encaissé un troisième but, presque anecdotique, par Cissé. Dans un nouveau maillot noir collector « Red Star 120 », les coéquipiers de Lloyd Palun se sont inclinés pour la cinquième fois consécutive. Le relâchement n’est absolument pas permis, l'abattement non plus. Il reste six matches, dix-huit points à aller chercher, pour arracher ce que toute une famille attend : le maintien.

Maxime Eyrignoux
Crédit Photo : Panoramic