Bienvenue Paul !
Le Red Star annonce la signature de Paul Charruau

Le Red Star enregistre le renfort de Paul Charruau. Âgé de 24 ans, passé par l'INF Clairefontaine, formé à Valenciennes et vainqueur de la Coupe du Monde U20 avec l’équipe de France en 2013, Paul rejoint Sébastien Rénot et Alexis Sauvage au poste de gardien de but de l'Étoile Rouge.

Paul, tout d’abord bienvenue au club. Peux-tu nous raconter ton parcours ?

"J'ai débuté le football à l'âge de 6 ans à l'US Ville-d’Avray pendant sept ans jusqu'à ce que le club m'inscrive l’INF Clairefontaine à mes 13 ans. J'ai ensuite rejoint l'AC Boulogne-Billancourt durant les deux premières années à l’INF. Lors de la troisième année, j'ai signé aspirant professionnel à Valenciennes (L1) qui m'a ensuite offert mon premier contrat pro en 2013. Lors de mon passage au VAFC, j'ai été épaulé par Nicolas Penneteau qui était très ouvert d'esprit avec moi et qui m’a beaucoup fait progresser. Je suis resté sept années à Valenciennes, où j'ai joué une vingtaine de matches en Ligue 2. J'ai ensuite rejoint le SC Bastia. J’ai eu la chance de jouer contre l'Olympique Lyonnais en Ligue 1 suite à l’expulsion de Jean-Louis Leca. Le 30 juin dernier, j'ai résilié mon contrat avec le Sporting Club de Bastia, car je cherchais un nouveau défi. En début d’année, je suis retourné à l'ACBB pour m'entraîner et garder la forme en m'entraînant aussi de mon côté avec un préparateur mental." 

En 2013, tu es champion du monde des U20 avec l'Équipe de France, peux-tu nous raconter ?

"En 18-19 ans, j’étais parfois appelé en Équipe de France où j'ai pu jouer quelques rencontres notamment contre la Suisse et l'Angleterre. À l'été 2013, je me suis retrouvé dans le groupe pour le Mondial en Turquie. C'était une expérience inoubliable, une véritable chance d'être dans un groupe qui vivait aussi bien. Avec notamment Alphonse Areola, avec qui j’étais à l’INF, Paul Pogba, Samuel Umtiti, Florian Thauvin, Kurt Zouma, Mario Lemina, Geoffrey Kondogbia… Nous étions au Château de Clairefontaine, avec le cadre et les infrastructures de l'Équipe de France A, c'est un moment que je n'oublierai pas dans ma carrière. Durant toute la compétition, il n’y avait pas de différence entre nous. Je me souviens quand je me retrouvais à table avec Paul (Pogba) qui jouait à la Juventus, mis à part qu’il avait un casque audio plus gros que le mien, nous étions pareils (rires). Dès le début, on visait déjà la finale car on était conscient de la qualité de notre groupe." 

Fais-tu parti des joueurs qui ne vivent que pour le foot ?

"J’aime bien garder un rythme de vie normal, être une personne active qui ne vit pas que pour le foot. Quand j'étais à Valenciennes, j'ai débuté une formation à l’AMOS Business School de Lille, et j'espère pouvoir continuer cette année par correspondance afin de valider les 2-3 matières qu'il me manque. Je regarde aussi beaucoup de séries TV quand j'ai du temps libre. J'essaye de diversifier au maximum mes centres d'intêrets au-delà du football."

Paul Lemonnier
Propos recueillis par Paul Ducassou