fbpx
Le Teen’ au rythme de la capoeira

Présentation de l’atelier 2013-2014


Depuis quatre ans maintenant, le Red Star FC a mis en place sa tribune des jeunes supporters. Lors des rencontres à domicile, ils chantent, encouragent leur équipe mais participent également à des ateliers culturels. Cette saison, découverte de la capoeira.

Depuis le 1 novembre et la rencontre face à Bourg-Péronnas, les jeunes supporters audoniens ont retrouvé le Red Star Teen’ version 2013-2014. Une quatrième édition sous le signe du Brésil avec la pratique de la danse de la capoeira. L’association « Vamos Capoeira » dispense à chaque rencontre à domicile des cours. Le but : préparer un spectacle qui sera présenté lors de l’ultime journée au Stade Bauer face à Fréjus Saint-Raphaël le 16 mai prochain. Pour les non-initiés, Maxence Olivier, un des deux professeurs, explique les origines de cette pratique. "La capoeira est avant tout un art martial afro-brésilien. Le côté danse vient du fait que la musique est omniprésente et que les mouvements des capoeiristes vont s'accorder au rythme de la musique. La capoeira a été développée au Brésil par les descendants des africains lors de la période de l'esclavage. C'est en cela qu'elle est une représentation de la culture afro-brésilienne, poursuit Maxence Olivier. La capoeira est un jeu où deux personnes vont entrer dans une ronde et « jouer » de façon à essayer de surprendre leur partenaire, comme dans un jeu d'échec, au rythme de la musique dirigée par la "bateria" (l'orchestre de capoeira)." 

M. Olivier : "Un meilleur contrôle de son corps"
En place depuis trois séances, les jeunes audoniens disposent encore de huit leçons pour être fins prêts le 16 mai prochain. Et suivent un programme bien défini. "Les séances seront axées vers l'acquisition de plusieurs mouvements de base de la capoeira afin de pouvoir arriver à un jeu de capoeira, souligne Maxence Olivier. Nous verrons également comment se déroule une roda (ronde) de capoeira car c'est dans la ronde qu’elle se joue."

Dans une année où pour les footballeurs le Brésil est à l’honneur, la pratique de cette danse trouve un parfait écho. "En plus de découvrir une nouvelle discipline et de mettre un pied dans la culture brésilienne, cela permet au jeune de travailler la psychomotricité, appuie Maxence Olivier. La capoeira est un art qui utilise le corps en entier et les changements d'appui sont fréquents entre les pieds, les mains et même la tête. Les mouvements étant très différents et spécifiques, cela permet de travailler la coordination motrice et donc d'avoir un meilleur contrôle de son corps dans l'espace, ce qui est un point important dans n'importe quel sport, y compris le football. Et comme tout autre sport, la capoeira requiert de la concentration afin de pouvoir donner le meilleur de soi-même."

Crédit photo : JB Autissier / Panoramic