BAUER

Depuis 1909, le Red Star est présent à Saint-Ouen. Par son histoire, son architecture, son ambiance, le stade Bauer est devenu au fil des années une part essentielle de l’âme du club.

Mais ce stade ne répond plus aux exigences du monde professionnel. Après de longs échanges avec les acteurs concernés, la meilleure option est la construction d’un nouveau stade sur le même espace (un stade de taille modeste, en plein centre-ville, assis sur un espace commercial avec de nombreux services). Au cœur du territoire des Jeux Olympiques, le stade Bauer sera livré avant 2023 afin de pouvoir être inscrit comme stade d’entrainement ou de compétition des JO.

A l’heure où l’équipe première doit s’exiler dans un autre stade et où l’horizon se dégage concernant les projets autour du futur stade, nous avons souhaité ouvrir ce nouvel onglet sur le site pour partager avec vous toutes les informations concernant Bauer, avant, pendant et après les travaux.

Bauer : hier, aujourd’hui et demain.




Prochaine échéance pour le Stade Bauer le mardi 16 octobre


La Métropole du Grand Paris vient d’annoncer que les noms des trois projets finalistes pour le Stade Bauer et pour chacun des sites d’Inventons la Métropole du Grand Paris 2  seront connus le mardi 16 octobre.

Pour rappel, voici un récapitulatif des précédentes étapes :

Le 12 mai 2018

Lors du dernier match de la saison de National au Stade Bauer, quelques heures avant le titre de champion, une réunion de travail est organisée par le Red Star. Elle réunit les élus pour trouver une solution consensuelle sur le stade Bauer. En présence de Valérie PÉCRESSE (Présidente de la Région), Patrick KARAM (Vice-Président de la Région en charge des sports), Stéphane TROUSSEL (Président du département de Seine-Saint-Denis), Mathieu HANOTIN (Conseiller départemental en charge des sports), William DELANNOY (Maire de Saint-Ouen) et Cyril PLOMB (adjoint aux sports). Le club a également tenu à associer à cette réunion le “collectif Red Star Bauer” par l’intermédiaire de son président, M. Vincent CHUTET-MEZENCE et de Sébastien BERNARD. À l’issue de cette réunion la solution choisie concernant l’avenir du Stade Bauer est la reconstruction complète de l’enceinte.

Le 22 juin 2018

Grâce à ce consensus entre les différents acteurs politiques, le club et les supporters, et après diverses analyses juridiques, le Stade Bauer intègre les projets retenus dans le cadre de la deuxième édition d’Inventons la Métropole du Grand Paris. Les visites du site et la phase de dépôt des candidatures commencent.

Le 31 juillet 2018

La phase de dépôt des candidatures pour les sites retenus se terminent. Plusieurs dossiers sont déposés concernant le Stade Bauer.

Le lauréat pour la reconstruction du Stade Bauer sera connu en mai 2019.

Illustration : Octave Marsal




Inventons la Métropole du Grand Paris 2 : fin de la phase de dépôt des candidatures


Conformément au calendrier de l’appel à projets d’Inventons La Métropole du Grand Paris 2, les candidats avaient jusqu’au 31 juillet 2018 à 12h pour déposer leurs dossiers. La Métropole du Grand Paris a révélé hier que 224 candidatures ont été déposées, soit une moyenne de 8 candidatures par site. Pour rappel la prochaine échéance est fixée au 1er octobre, date de sélection des trois candidats qualifiés par site. Les dossiers reçus vont être analysés sur la base des critères suivants : – La solidité juridique et financière – La qualité et l’adéquation des références à la problématique du site et au projet – Les ambitions urbaines et programmatiques – L’ambition environnementale – Les ambitions en matière d’innovations Trois candidats par site seront admis à participer à la seconde phase de la consultation. Sur motivation, le jury pourra choisir de retenir un nombre supérieur de candidats sans pouvoir dépasser le nombre de quatre. Sur l’onglet BAUER de son site internet, le club continuera de relayer le plus régulièrement possible les informations et les étapes du projet concernant le Stade Bauer.



Réunion Publique

Hier, à quelques pas du stade Bauer, dans les locaux de Commune Image, se tenait une réunion d’informations sur le Red Star en présence de 65 personnes ayant répondu à l’invitation du club. Après une présentation de 25 minutes par le président Patrice Haddad et ses équipes, de nombreuses questions ont pu être posées. Voici le compte-rendu de cette réunion.

L’Ordre du jour de la réunion était le suivant :

I. Bilan 2008-2018
II. Saison 2018-2019
III. Projet 2024
IV. Echanges

I. Bilan 2008-2018 : Professionnalisation

Retrouver le statut professionnel :

La première feuille de route établie par le Président à la reprise du club en 2008 fixait comme objectif de retrouver le statut professionnel en 2015 : un objectif atteint. Le club a su élever son niveau et affirmer sa crédibilité dans le domaine sportif ,tout en conservant ses fondements populaires et en renforçant sa dimension sociale et culturelle.

Retour sur la saison écoulée 2017-2018 :

L’objectif fixé cet été de retrouver la Ligue 2 une seule saison après l’avoir quittée a été atteint. Une mission difficile que peu de club ont réussi ces dernières années. Le retour à Bauer a grandement contribué à la réussite sportive du club. La communion entre le public et les joueurs a été une preuve forte de la puissance que dégage et apporte le Stade Bauer. 

II. Saison 2018-2019 : Retour en Ligue 2

Bauer, Colombes, Beauvais :

Avec de nombreux documents à l’appui, le Président du Red Star a ensuite développé la chronologie et les raisons du nouvel exil à Beauvais.

Dès la descente en National, en mai 2017, le club a travaillé avec la LFP, la FFF et la mairie sur la rénovation à minima du stade Bauer dans l’hypothèse où le Red Star serait amené à jouer en Ligue 2. De nombreuses visites et réunions de travail ont été organisées. Néanmoins, mi-janvier, l’incertitude quant à la montée du club en Ligue 2 et le projet de la Métropole du Grand Paris ont incité la mairie à privilégier la solution pérenne que représente l’intégration de Bauer dans le projet Inventons la Métropole du Grand Paris 2.

Afin de préparer et d’anticiper une possible montée du club en Domino’s Ligue 2, le club est alors entré en contact dès la fin du mois de janvier avec le Département des Hauts-de-Seine afin d’évoluer au Stade Yves du Manoir. Le Red Star était prêt à réaliser les investissements nécessaires concernant la vidéo surveillance, les vestiaires, et le parcage visiteurs. En revanche aucune solution technique n’était possible pour l’éclairage. Les pylônes du Stade Yves du Manoir ne pouvait supporter la charge qu’aurait représentée l’ajout de lampes nécessaire pour permettre de répondre aux exigences de la LFP. La seule solution était de remplacer l’ensemble des pylônes du stade. Une opération impossible avant le 30 juin date à laquelle le Red Star devait fournir un stade homologué à la LFP.

Le Red Star a donc demandé la tenue d’un conseil d’administration extraordinaire à la LFP pour obtenir une dérogation concernant les 220 Lux manquants pour pouvoir jouer au Stade Yves du Manoir. Par une décision du CA du 27 juin, la demande du Red Star a été rejetée :

https://www.lfp.fr/uploads/fichiers/PV_CA_telephonique_27062018.pdf

Face au risque de relégation administrative, une main a été une nouvelle fois tendue par la ville de Beauvais.

Au cours des échanges, les équipes du Red Star ont précisé que d’autres stades en Île-de-France avaient été envisagés mais qu’aucun ne remplissait les conditions pour permettre au Red Star de jouer en Ligue 2.

Le club a conscience de la difficulté logistique, un vendredi soir, de se rendre à Beauvais. Le club met tout en œuvre pour y répondre. Le Red Star proposera pour tous les matches des navettes à prix coûtant au départ de Bauer et de l’université de Saint-Denis. Le club tente également de mettre en place un train retour entre les gares de Beauvais et de Paris-Nord pour les matchs du vendredi soir.

Le Président du Red Star a déclaré que le club et les joueurs, qui ont déjà connu un exil à Beauvais, avaient besoin d’être accompagnés physiquement ou moralement afin de continuer à se battre pour permettre au Red Star d’évoluer durablement dans son stade.

Objectif sportif :

Au cours des échanges avec la salle, Steve MARLET a également eu l’occasion de parler du mercato. Il a évoqué les joueurs qui avaient prolongés (F. Mendy, T. Teuma, S. Renot, P. Charruau) et les joueurs recrutés grâce au travail de la cellule de recrutement (Donisa, Kaddouri, Vidal, Seidou, Bourgaux, Berthier). Il a également confirmé que le club était encore à la recherche d’un attaquant et d’un défenseur. Steve MARLET a également souligné l’importance des récentes signatures de deux contrats stagiaires en prévision de l’ouverture du centre de formation.

III. Red Star 2024 :

Le Président du Red Star a ensuite expliqué les projets de développement du club sur les prochaines saisons : Le stade Bauer, l’ouverture du centre de formation et l’objectif de retrouver l’élite.

Stade Bauer, unique lieu possible

De nombreuses précisions ont été apportées concernant le projet de la Métropole du Grand Paris. Le calendrier de la consultation a été présenté :

inconnu.png

A ce sujet, le Red Star tient à préciser qu’il y aura un lauréat par site de la Métropole du Grand Paris (et le stade Bauer fait partie des sites sélectionnés). Il y a trente-deux concours pour sélectionner le meilleur projet pour chacun des sites.

Le Président du Red Star a insisté sur l’avancée majeure que représentait l’intégration du Stade Bauer dans la MGP. Tous les acteurs sont alignés sur le projet qu’il faut mettre en place, avec une cession du terrain, et un modèle économique viable. Le cadre juridique étant défini et contrôlé par la Métropole, le projet verra le jour indépendamment des résultats sportifs du club.

La question du stade dans lequel évoluera le club les saisons prochaines a également été évoquée. Avant le début des travaux liés au projet de la MGP, le Red Star va continuer d’oeuvrer en s’appuyant sur la Mairie de Saint-Ouen pour permettre au Red Star de rejouer le plus rapidement possible à Bauer. Une possibilité d’ailleurs évoquée par le Maire de Saint-Ouen lors de la réunion tenue avant le dernier match de la saison à Bauer.

La reconstruction du Stade Bauer pose la légitime question du devenir des équipes de l’association. Dans le projet de la MGP, le stade Joliot Curie ne sera pas modifié. Mais ce terrain ne permettra pas d’accueillir l’ensemble des équipes de jeunes du club. Le club étudie plusieurs possibilités, dont celle de voir les jeunes du club s’entraîner à Gennevilliers, sur l’actuel centre d’entrainement du Red Star.

Centre de formation :

La remontée en Ligue 2 permet au club de respecter le calendrier prévisionnel pour l’ouverture du centre de formation : dépôt du dossier à la rentrée, ouverture en septembre 2019. Aujourd’hui, le Red Star forme d’excellents jeunes mais ils partent trop tôt vers des centres de formation hors de la région parisienne. La présentation globale de ce projet sera faite à la rentrée.

Retrouver l’élite :

Le stade et le centre de formation sont les infrastructures nécessaires pour permettre au club de retrouver et de se projeter vers la Ligue 1 et s’y maintenir durablement. 




LE STADE BAUER INTÈGRE L’APPEL À PROJETS “INVENTONS LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS 2”.


Le Red Star se réjouit de la sélection du Stade Bauer parmi les sites d’Inventons la Métropole du Grand Paris 2. Inauguré le 24 octobre 1909, rénové en 1947, puis modernisé en 1965 et en 1975, le Stade Bauer n’avait connu depuis que des travaux de rénovation légère. Cette annonce constitue une étape historique.

Cet appel à projets est un formidable tremplin pour mettre en lumière cette enceinte mythique. “Inventons la Métropole du Grand Paris” s’est imposée comme la plus grande consultation d’Europe en aménagement, urbanisme et architecture et a suscité une immense mobilisation. Cette démarche a créé un effet de levier inégalé.

Aux portes de Paris, bientôt desservi par la ligne 14 et à deux pas des Puces, le Stade Bauer doit conserver son intégration dans le tissu urbain de la ville de Saint-Ouen comme depuis près d’un siècle et continuer de jouer un rôle fédérateur sur ce territoire.

Pour Patrice HADDAD, président du Red Star, “l’attachement du club et de ses supporters au Stade Bauer est unique. Le développement du Red Star y est lié, culturellement, historiquement et sportivement. Avec cet appel à projet, une telle symbiose sera préservée. C’est une avancée concrète. De ce fait, le club se déclare intéressé pour être partenaire avec tous les opérateurs qui seront candidats pour ce grand projet dans le calendrier défini par la Métropole du Grand Paris et consultable en ligne.”

Sur l’onglet BAUER de son site internet créé il y a plusieurs semaines, le club vous propose de suivre régulièrement les informations et les étapes du projet concernant le Stade Bauer.

Illustration : Octave Marsal




Réponse aux Cahiers du football


Suite à l’article publié ce jour dans Les Cahiers du Football le Red Star tient à apporter les précisions suivantes :

Après une longue période de consultation en étroite collaboration avec la Région Île-de-France, le Département de la Seine-Saint-Denis, et la Mairie de Saint-Ouen, la solution choisie concernant l’avenir du Stade Bauer propriété de la Mairie, est une reconstruction complète de l’enceinte. L’hypothèse retenue permettra ainsi au Red Star de pouvoir jouer dans son stade de manière pérenne indépendamment de la division dans laquelle évoluera le club.

Ce travail commun a permis d’intégrer le Stade Bauer dans la liste des sites présélectionnés pour Inventons la Métropole du Grand Paris 2. Le Stade Bauer fait partie des sites en cours d’expertise juridique.

Le concept du nouveau stade n’est pas d’être adossé à un centre commercial, mais d’être un site innovant en harmonie avec son territoire mêlant plusieurs lieux de vie, permettant au quartier et à la ville de Saint-Ouen de renforcer son attractivité.

Le Red Star peut se prévaloir depuis son installation au Stade Bauer en 1909 d’avoir toujours été suivi par un public fidèle dévoué et fervent, qui a toujours préservé durant les années difficiles l’âme de Bauer. Le club entend bien poursuivre sa progression de concert avec son public en développement constant.

Le Red Star souhaite disposer d’une enceinte qui permettra d’accompagner son développement vers le plus haut niveau, et de pouvoir répondre continuellement aux attentes des instances de football, nécessaire à l’expansion des clubs français. Mais avec la détermination de préserver sa faculté à unir et rassembler.

Le Stade Yves-du-Manoir, dans lequel le Red Star souhaite jouer ses rencontres de Domino’s Ligue 2 à compter de la saison 2018/2019, le temps que son Stade Bauer soit reconstruit, implique effectivement des aménagements. Mais le Red Star dément formellement une quelconque similitude dans les travaux nécessaires au Stade Yves-du-Manoir et au Stade Bauer pour l’homologation en catégorie 2 par la Fédération Française de Football de ces deux enceintes obligatoire pour évoluer en Domino’s Ligue 2.

Le Red Star tient également à rappeler que le projet de son centre de formation, n’est en aucun cas, comme mentionné dans l’article des Cahiers du Football, un projet fictif, et tient à rappeler l’engagement du Département de la Seine-Saint-Denis en étroite participation avec le club et la Fédération Française de Football, dans l’élaboration de ce futur complexe. L’objectif du club est de déposer le dossier d’ouverture du centre de formation auprès des instances en octobre 2018.



BAUER PARTY

〓ENTRÉE LIBRE〓

Venez célèbrer ce samedi 12 mai à partir de 12h30 au Stade Bauer la montée en Ligue 2 du Red Star et assister à la remise du trophée de champion du National !

AU PROGRAMME

◊ Apéritif / Barbecue / Grillades
◊ Rencontre / photos / dédicaces avec les joueurs
◊ Remise officielle du trophée de Champion de National par la FFF
◊ Remise du trophée “Projet Social Club” par la FFF pour le Red Star LAB
◊ Produits de la montée disponibles
◊ Jeu concours avec des lots à gagner




En amont de la rencontre de ce soir face à Lyon-Duchère, s’est tenue une réunion importante organisée à l’initiative du club : Entre le Red Star, la Région Île-de-France, le Département de la Seine-Saint-Denis, et la Mairie de Saint-Ouen. L’ensemble des participants réunis pour la première fois ont évoqué l’avenir du Stade Bauer, et le futur centre de formation du club.

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse commun signé par l’ensemble des protagonistes.