fbpx
Le Red Star enchaîne !

Compte-rendu : Red Star / Nîmes

La 13ème victoire de la saison. Face à une équipe en pleine confiance, le Red Star a fait preuve de caractère pour enchaîner un deuxième succès consécutif. Devant 2518 spectateurs, le Red a dominé les débats et confirmer sa bonne forme. Compte-rendu.

Un gardien dans une forme olympique. Voilà ce qui a empêché le Red Star de mener au score à la mi-temps. Après un premier quart d’heure en-dedans, les Vert et Blanc dévoilent un état d’esprit différent. La machine est en marche. Plus impactant et plus offensifs, les coéquipiers d’Hameur Bouazza provoquent comme ils savent le faire. Peu après la demi-heure de jeu, Boe-Kane (39’), Bouazza (40’) et Sliti (41’) vont buter sur le gardien nîmois, rempart quasi infranchissable. Avec ces trois parades, Michel préserve son équipe. Sur une pelouse délicate, les Vert et Blanc produisent un football huilé et dominent face à des Nîmois qui sollicitent rarement Balijon. Le Red Star rentre au vestiaire sur un score nul et vierge.

L’Étoile Rouge reprend la seconde période avec plus d’agressivité qu’elle n’a commencé la première. Le trio Sliti, Ngamukol, Bouazza est très remuant tandis que Chavalerin apporte du soutien aux attaquants. Au milieu, Boe-Kane et Da Cruz récupèrent beaucoup de ballons. Pour son 50ème match de Ligue 2, le capitaine fait le boulot. Inefficaces lors des 45 premières minutes, les Vert et Blanc ne tardent pas à faire trembler les filets en seconde période.

Servi par Hergault sur une touche, Ngamukol se défait du marquage et croise sa frappe du pied gauche (1-0, 51’). Le verrou est enfin percé. L’ensemble de l’équipe part fêter ce but avec les supporters audoniens venus nombreux ce samedi après midi. Après l’ouverture du score et l’expulsion de Marin (59’), le Red pense alors s’être facilité la tâche. Mais en supériorité numérique, les Vert et Blanc ne font pas le break et Nîmes pousse en fin de match. Le Red s’en remet alors à sa solide défense et à sa force de caractère pour tenir la victoire.

En match décalé, les joueurs de Rui Almeida ont su faire abstraction des résultats de la veille, sans se mettre de pression. Une victoire, la 13ème de la saison, qui aurait pu être plus lourde. Avec 19 tirs et 61% de possession de balle, le Red Star mérite sa victoire.  

Les réactions d'après-match


Les réactions après Red Star 1-0 Nîmes 27/02 par REDSTARFC

Maxime Eyrignoux
Crédit Photo : Panoramic