Et soudain Karim Fellahi surgit !
Red Star Story : Red Star - Grenoble (2-1) 7 septembre 1999

Ce samedi, le Red Star reçoit Grenoble pour le compte de la 22ème journée du National. À l’occasion de ce choc, redstar.fr revient sur une ancienne confrontation ente les deux clubs. Il y a dix-neuf ans, l'Étoile Rouge recevait Grenoble. Flash-back.

Pour cette rencontre de la 7ème journée du National (saison 1999-2000), le Red Star en difficulté depuis le début de saison reçoit Grenoble. Ils sont deux à la tête de l'équipe première : Pierre Repellini et Jean-Luc Girard. Les deux hommes peuvent compter sur un groupe au complet dont notamment la dernière recrue en date Blaise Mamoun en provenance de Saint-Étienne.

Le groupe : Jean-Marc Branger, Fousséni Diawara, Ludovic Mary, Mourad El Othmani, Vincent Doukantie, Mickael Pizzo, Camille Oponga, Alain Durand, Karim Fellahi, Fabien Valéri, Richard Akiana, Blaise Mamoun, Damien Déom, Hakim Saci.

Une première période dominée par l'Étoile Rouge

La dernière recrue Blaise Mamoun débute la rencontre. Un certain Vincent Doukantie, est également de la partie. Le match a dû mal à se lancer mais le Red Star se crée la première occasion par l’intermédiaire de Mamoun sur un coup-franc bien repoussé par Bouchard. Le match va ensuite s’emballer par une nouvelle réplique des Franciliens en la personne de Richard Akiana qui va venir trouver le poteau du but isérois. À la mi-temps, les deux formations sont au coude à coude même si les joueurs de Pierre Repellini et Jean-Luc Girard se sont procurés les meilleurs occasions.

Grenoble ouvre le score

Dès le retour des vestiaires, les Grenoblois prennent l’ascendant sur son adversaire et s’installent de plus en plus dans la moitié de terrain de l’Étoile Rouge. Peu avant l’heure de jeu, Bakadal s’échappe dans son couloir et vient tromper le portier du Red d’une belle frappe croisée (57’). Les techniciens audoniens vont procéder à des changements : Karim Fellahi et Camille Oponga remplacent Alain Durand et Mickael Pizzo. Et seulement quelques minutes après ces changements, Blaise Mamoun, remet les compteurs à égalité après un cafouillage dans la surface de réparation grenobloise (63‘). Il sera remplacé quelques minutes plus tard par Déom, sous l’ovation des spectateurs. Galvanisés par l’égalisation de l’ancien stéphanois, les coéquipiers de Karim Fellahi, fraîchement entré en jeu vont repartir à l’assaut du but isérois.

Un éclair de génie

À deux minutes de la fin du temps réglementaire, ce même Fellahi s'échappe dans l’axe du terrain et prend sa chance à vingt mètres ! Sa lourde frappe va venir se loger dans la lucarne de Bouchard. Le stade est en fusion et M. Rodolphe va siffler la fin de ce match quelques instants après le chef d’oeuvre de Karim Fellahi. Le Red Star tient sa première victoire à domicile et effectue une bonne remontée au classement grâce à ce succès. Quasiment vingt ans plus tard, l'auteur du but libérateur se souvient : "Je me rappelle que c'était un match compliqué. Nous étions dans le ventre mou du championnat à ce moment là. Moi j'étais remplaçant et comme beaucoup de joueurs, j'avais l'impression de servir à rien car j'avais qu'une seule envie c'était de jouer. Mais il y avait beaucoup de concurrence dans ce groupe. Je suis entré sur le terrain peu après l'heure de jeu et à la 88ème minute, Vincent (Doukantie) me fait la passe, je prends ma chance de loin et je marque. On avait la pression de gagner à domicile pour lancer la saison et cette victoire nous a permis de gagner en confiance et d'enchaîner une deuxième victoire en trois matches."

N'oubliez pas de réserver vos places sur notre billetterie en ligne pour gagner du temps en venant samedi au Stade Bauer.

Paul Ducassou
Paul Lemonnier
Crédit photo : GV 2000