fbpx
AMÈRE

RED STAR / TROYES 0-3


Dominés dès les premières minutes de jeu par des Troyens qui ont confirmé leur forme du moment, le Red Star a payé pour ses fautes et s'incline 3-0 sur son terrain face à son adversaire du soir. Rendez-vous dès mardi sur la pelouse de Metz, actuel leader du championnat.

C’est un Troyes en grande forme qui est venu pour repartir avec les trois points. Les premiers instants de cette rencontre comptant pour la 16ème journée ont été décisifs. Troyes a la possession dès la première minute et fait tourner le ballon sans grande difficulté. Les inspirations de Sao (6′) et Diallo (12′) n’inquiètent pas les Troyens. Puis le quart d’heure de jeu passé, Teuma fait faute sur Martins Pereira et provoque un pénalty. La frappe de Kévin Fortuné est imparable et l’ESTAC ouvre la marque (17′). Premier coup dur pour le Red Star. Moins de dix minutes plus tard, Troyes double la mise. Suite à une faute juste devant la surface, Pelé tire le coup-franc et trouve Fortuné qui, de la tête, trompe Douchez (23′). C’est ce deuxième coup dur qui va mettre les Audoniens davantage en difficulté. Un nouveau danger survient quelques minutes plus tard mais Sy, tranchant, neutralise la tentative de Mbeumo. Les Troyens semblent calmer le jeu jusqu’à la pause.

De retour des vestiaires, les Vert et Blanc rentrent sur le terrain avec leur attaque renforcée par la présence de Donisa et de Faucher. Mais durant les dix premières minutes du second acte, les Troyens se créent plusieurs occasions jusqu’à parvenir à leurs fins : servi par Fortuné sur la gauche, Touzghar surgit de nulle part et n’a plus qu’à pousser le ballon dans les filets, 3-0 (56′). Quelques minutes plus tard, les Vert et Blanc ratent par deux fois leur chance de réduire le score. D’abord par Faucher, seul face à Samassa, qui voit sa frappe repoussée par la jambe du gardien. Puis par Mendy, qui vise les cages troyennes d’une tête. La dernière demi-heure de jeu est marquée par les tentatives de Teuma (63′), Sao (69′), et Derrien (72′), mais en vain. On en restera là.

Faruk Hadžibegić : « C’est une lourde défaite. On commet trop d’erreurs et l’adversaire en profite, forcément. On va devoir s’expliquer dans le vestiaire et se dire les choses. Mais on se doit de rester optimiste. Le club fait tout pour que l’on soit dans de bonnes conditions de travail. Il faut bien en avoir conscience. Et je vais tout faire pour trouver les solutions. »