DIFFICILE

METZ / RED STAR 2-0


Solide et compact en première période, le Red Star a progressivement baissé sa garde et s'est incliné deux buts à zéro sur la pelouse du leader, le FC Metz. La semaine du Red n'est pas terminée : rendez-vous dès samedi à Avion pour le huitième tour de Coupe de France.

Pour ce choc des extrêmes, le Red Star se présente à Saint-Symphorien dans une organisation en 5-3-2. Rénot remplace Douchez, blessé. Devant lui, la ligne de cinq est composée de Satli, Tomas, Mendy, Fontaine et Sy. Bien organisé, le Red tient le choc, et sort de sa moitié de terrain par à-coups, comme par Berthier qui malheureusement ne trouve pas preneur sur un centre (8′). Les hommes de Coach Faruk neutralisent successivement les tentatives messines, à l’image de Sy (17′, 18′) et de Rénot, vigilant sur sa ligne (19′). À l’approche de la demi-heure de jeu, le Red titille le leader du championnat, Julio Donisa depuis son côté gauche, essaye de rallier l’axe pour frapper. Mais sa tentative est stoppée net par le mur messin (29′). Metz tente de prendre à défaut la défense audonienne (34′, 37′) mais sans succès. Enfin, pendant les cinq dernières minutes, le Red Star sort à nouveau de son camp mais manque de justesse pour inquiéter Oukidja (41′ & 43′). Auteurs d’une première mi-temps solide, les Vert et Blanc sont attendus au tournant pour le second acte.

Dès la reprise, Rénot (47′) et Tomas (50′) sauvent le Red Star par leurs interventions. Mais un moment d’inattention des Audoniens, va suffire aux Lorrains pour faire la différence. Depuis le flanc gauche, seul de tout marquage, Thomas Delaine centre et trouve la tête de Diallo, qui trompe Rénot. L’Étoile Rouge veut repartir de l’avant mais le leader du championnat est en place, confiant, solide. Les minutes qui suivent sont marquées par l’entrée de Bourgaud et la frappe enroulée de Delaine, qui passe au-dessus des cages de Rénot. Arrive la 75ème minute et, coup du sort, Balliu perfore la défense du Red Star et se fait crocheter, l’arbitre désigne le point de penalty. D’une frappe tranchante, Habib Diallo trompe Rénot et double la mise. Après ce deuxième but, Metz ne relâche pas son emprise, mais Rénot intervient (80′). Peu après, Satli manque de réduire le score d’une reprise de volée qui fuit le cadre (83′). Rénot, encore, empêche une tentative de Niane (86′), le score n’évoluera plus.

Faruk Hadžibegić : “Aujourd’hui, Metz n’est pas uniquement supérieur au Red Star. C’est un candidat sérieux à la montée et qui peut tout à fait évoluer en Ligue 1. Le premier but nous a fait mal.”