LEGACY

RED STAR / LENS


En D1 en 1967-1968 le Red Star accueille Lens et vise une troisième victoire de rang à domicile, après s'être déjà imposé face à Marseille et Monaco.

Le dimanche 24 septembre 1967, le Red Star, qui occupe la cinquième place du championnat, entend bien signer une troisième victoire à domicile de suite en disposant de Lens, poussé par les 10 000 spectateurs venus malgré la chaleur estivale. Seulement, les choses ne semblent pas se passer comme prévu pour les Audoniens, menés 2-0 après seulement vingt-six minutes de jeu.

Dès les premiers instants, les Lensois sont les plus entreprenants et enchaînent les offensives. Bernard Lech et son international de frère Georges, les deux cadres nordistes, sont dans un bon jour. Avant le quart d’heure de jeu, Bernard Lech est servi par son frère et se montre dangereux dans la surface audonienne mais Pierre Bernard, le portier du Red Star, plonge et repousse l’échéance. Cinq minutes plus tard, les frères Lech, plus rapides que tout le monde jouent en une-deux et Georges ouvre la marque, servi par son cadet (19′). Coup de froid chez les supporters de l’Étoile Rouge, qui ne s’attendent pas à un tel début de match.

Roger Moy, le défenseur audonien, dégage le cuir

Décontenancé, le Red Star subit une nouvelle fois la domination lensoise et peu avant la demi-heure de jeu, les visiteurs doublent la mise par Prou, qui reprend un centre de Krawczyk (26′). Heureusement pour l’Étoile Rouge, juste avant la mi-temps, Le Donche sonne la révolte audonienne et réduit la marque (43′).

Le défenseur Carlos Monin tente de dribbler un Lensois, sous les yeux de Max Richard

De retour des vestiaires, le match est alors relancé et le Red Star égalise par un magnifique but de Soukhane, d’un coup de tête arrière, servi par Monin (58′). Cette égalisation, longtemps cherchée par les soldats de Saint-Ouen, est méritée. À l’heure de jeu, Ahache est auteur d’un long et précis centre qui vient trouver la tête de Taillepierre, lequel trompe le gardien lensois et permet à son équipe de mener. Le score reste inchangé jusqu’au terme de la rencontre. Au terme d’un match fou, le Red Star signe sa troisième victoire d’affilée à domicile.

Article du Parisien

Article de Paris Jour

Ce nouveau succès sera suivi de trois autres à domicile contre Bordeaux, Ajaccio et Aix-en-Provence, puis de trois nuls avant un dernier succès face à Sedan pour terminer la phase aller invaincu sur la pelouse du Stade de Paris.

© Collection Gilles Saillant et Pierre Laporte