LEGACY

Ajaccio / Red Star


24 février 1974. Premier de son groupe A, le Red Star FC a déjà marqué 55 buts en vingt-trois matches. Les Vert & Blanc se déplacent sur la pelouse de l'AC Ajaccio et espèrent bien prolonger leur série de six matches sans défaite.

Descendu en Division 2, le Red Star caracole en tête et accumule les buts lors de cette exercice 1973-1974. Avant de survoler la Méditerranée, les Redstarmen viennent d’écraser Arles à Saint-Ouen 6-0 lors de la 23ème journée de championnat. Au match aller, le Red Star a battu Ajaccio 4-1. Des succès qui viennent s’ajouter à la liste des gros scores de la saison avant cette 24ème journée : 4-1 contre Vittel et Nevers, 7-3 contre le Mulhouse d’Arsène Wenger, 5-0 à Sète et donc 6-0 contre Arles.

Tous, aussi bien spectateurs qu’observateurs, attendent du Red Star une nouvelle grande prestation. L’équipe d’Ajaccio, totalement remaniée, compte bien se rattraper et empêcher les Franciliens de repartir de l’Ile de Beauté avec ne serait-ce qu’un seul point. Malgré les ambitions affichées, la première période est terne et manque d’animation. Le Red Star maîtrise les débats mais ne se montre pas suffisamment dangereux, tandis que les locaux manquent d’agressivité dans leurs actions.

Collection Pierre Laporte

Il faut attendre la seconde mi-temps pour enfin voir la partie se débloquer. Un peu moins de dix minutes après la reprise, Ajaccio ouvre le score et d’une manière peu habituelle. Le Corse Andrien effectue un centre-tir, immédiatement capté par Laudu, le portier audonien. Seulement, le gardien est trop tourné vers l’intérieur de ses cages et voit l’arbitre de la rencontre accorder le but pour les Acéistes. Mené, le Red Star se montre davantage entreprenant mais tarde à revenir dans le match. C’est finalement dans les dernières minutes de jeu que les Vert et Blanc égalisent grâce à… Un adversaire. Alors que Gonzales centre vers les cages corses, l’arrière gauche Tozi, en pleine course, tente de dévier le cuir mais l’envoie dans ses propres buts. Le Red Star quitte donc le stade François-Coty sur le score de 1-1 et conserve sa série d’invincibilité.

Article de Nice Matin Corse, 25 février 1974

À l’issue de cette saison, le Red Star FC remportera le groupe B de Division 2 avec 61 points devant le Paris SG (57) et Toulouse (48) et retrouvera la première division.

©Collection Gilles Saillant & Pierre Laporte