DÉCONCERTANT

RED STAR / CLERMONT 0-4


Le Red Star s'incline sur son terrain 4-0 face à une équipe de Clermont en grande forme. Menée dès la 23ème minute de jeu après un pénalty, l'Étoile Rouge s'est ensuite faite devancer en deuxième mi-temps après avoir encaissé trois buts en quinze minutes. Prochain rendez-vous pour les Vert & Blanc vendredi 29 mars face à Orléans.

Dès les premières minutes, les Clermontois annoncent la couleur avec ce centre-tir d’Alassane Ndiaye, détourné par Nicolas Douchez (9′). Vers le premier quart d’heure de jeu, le Red Star semble prendre peu à peu ses marques avec un corner obtenu, mais qui n’inquiète pas la défense clermontoise. C’est alors que Malcolm Edjouma lance sur le côté gauche Amadou Diallo qui trouve Moussa Sao au second poteau. L’attaquant redresse sa tête mais le ballon est dégagé par la défense adverse (19′). Le coup survient quelques minutes plus tard : Matthieu Fontaine voit le ballon atterrir sur sa main dans sa surface. Florian Aye transforme le pénalty et ouvre le score. Jusqu’à la pause, la rencontre est très fermée et ne voit aucune occasion créée du côté audonien.

Une réaction est attendue de la part du Red Star qui retourne sur le terrain. Mais Florian Aye encore une fois ne perd pas de temps et double la marque d’un plat du pied (49′). Diallo réplique dans la foulée mais sa frappe du pied gauche passe à quelques centimètres du cadre (51′). Clermont inscrit un troisième but avant l’heure de jeu via Honorat, lancé en profondeur par Ayé (58′). Le Red Star éprouve des difficultés à revenir et voit Florian Ayé inscrire sa troisième réalisation moins de dix minutes plus tard (64′). Coach Faruk procède alors aux trois changements, en sortant Chantôme, Abdeldjelil et Edjouma pour Faucher Mfulu, et Diakité. Malgré quelques tentatives, le Red Star ne marquera pas ce soir et s’incline face à une équipe de Clermont réaliste. La trêve vient à point nommé et permettra au groupe de se préparer pour le déplacement à Orléans le vendredi 29 mars.

Faruk Hadžibegić : “C’est une claque qui fait très mal. Le pénalty a peut-être été sifflé trop rapidement. Mais c’est comme ça. Il faut assumer et continuer. Tout le monde va prendre du repos pendant la trêve et se videra la tête. Il faut oublier cette déception.”