LEGACY

Béziers / Red Star


27 octobre 1973. Premiers de leur groupe, invaincus après dix journées, les joueurs du Red Star victorieux de Toulouse la semaine précédente, s'en vont défier Béziers à Sauclières.

Après dix journées, le Red Star est en tête du groupe B de Division 2 avec cinq points d’avance sur le Paris SG de Daniel Hechter. Le club de Saint-Ouen est invaincu avec six victoires et quatre nuls et compte quatre points de bonus (un point de bonus est attribué à chaque fois qu’une équipe marque au moins trois buts marqués dans un match).

La première demi-heure est sans conteste biterroise. Les locaux attaquent de toutes parts et se créent bon nombre d’occasions. Albert, l’attaquant de Béziers manque même d’ouvrir le score. Wolf, le portier biterrois est sollicité peu après le premier quart d’heure de jeu avec une frappe sèche de Ducuing. Vers la trentième minute, Béziers est auteur d’une rafale de tirs, signés Mélic, Plinio, Albert et Garcia, mais ne parvient pour autant pas à ouvrir le score. Les Audoniens, plus prudents dans leur jeu, laissent passer l’orage et décident juste avant la pause d’inverser la tendance. Dans les toutes dernières minutes de jeu, un coup-franc est accordé au Red Star mais Combin, le grand spécialiste, rate sa tentative.

Garrigues, du Red Star, devant le Biterrois Martinez. Extrait de Midi Sport – 28 octobre 1973

Béziers semble payer ses efforts en seconde mi-temps. Le Red Star en profite pleinement et Combin, complètement démarqué, ouvre le score (57′). Les Biterrois se reprennent et se créent d’autres occasions. Albert est victime d’une faute dans la surface de réparation et le public de Béziers réclame un pénalty, sans succès. Par la suite le Red Star double la mise par Combin, encore une fois (75′). Dans les dernières minutes de jeu, le club de Saint-Ouen domine mais Béziers parvient à marquer grâce à Melic, sur un bon centre de Garcia (84′). Dans ce dernier quart d’heure les locaux font tout pour tenter d’égaliser. Mais le Red Star inscrit finalement un troisième pion, et avec la manière. Sur un contre, Combin adresse un magnifique centre de la droite pour Bras qui au terme d’une longue course pousse le cuir dans les filets adverses de la tête (86′).

Extrait de France Football – 28 octobre 1973

En fin de saison, Nestor Combin finira meilleur buteur du groupe B avec 24 buts. Au cours de cette saison 1973-74, le Red Star aura un esprit très sud-américain avec l’Argentin Victor-Hugo Jarra en défense, le Paraguayen Hugo Gonzalès et le franco-Argentin Nestor Combin en attaque, coachés par l’Argentin José Farias.

Extrait de France Football – 28 octobre 1973

@Collection Gilles Saillant