fbpx
LEGACY

Troyes / Red Star


16 avril 1997. À sept journées de la fin, le Red Star est dix-septième de Division 2, tout comme Troyes. Victorieux de Valence la semaine précédente, l'Étoile Rouge doit quitter l'Aube avec la victoire pour assurer son maintien.

Extrait de L’Équipe – 16 avril 1997

Un mois après avoir célébré son centenaire (le 12 mars 1997), le Red Star se déplace à Troyes. Avant son déplacement dans l’Aube, le Red Star reste sur une victoire 2-0 contre Valence. Comme les Troyens, l’Étoile Rouge est dix-septième avec quarante-deux points. Dans l’Aube, la dernière recrue des Audoniens, l’attaquant Yannick Le Saux arrivé en provenance de Saint-Brieuc (club qui a déclaré forfait après la 32e journée) est aligné.

La première mi-temps est clairement troyenne. Le premier quart d’heure de jeu n’est pas encore passé et les locaux inquiètent déjà la défense audonienne à trois reprises (3′, 9′, 12′). – la vingt-cinquième minute, Troyes obtient un coup-franc à trente mètres et décoche une lourde frappe puissante qui vient s’écraser sur la transversale de Forêt. Si les Troyens passent le milieu du Red Star sans grande difficulté, ils s’inclinent pourtant devant la défense audonienne, qui tient le choc face à tant d’offensives.

Extrait de l’Est Éclair – 17 avril 1997

Mais dès la reprise, le club de Saint-Ouen inverse la tendance en se montrant entreprenant avec cet élan venu de nulle part de Mauricio. Lancé à toute vitesse, l’attaquant de vingt-deux ans prend le meilleur sur Jézierski le défenseur et capitaine troyen. Alors qu’il s’approchait à grands pas de la surface de réparation adverse, Braud l’autre défenseur tente d’arrêter sa course folle mais accroche au passage le pied de l’attaquant qui tombe. Pénalty pour le Red Star. Brouard transforme et ouvre le score. 1-0 pour l’Étoile Rouge (54′). Troyes, abasourdi, proteste en enchaînant les occasions (60′, 61′, 74, 82′ et 85′). Mais la chance continue de fuir les Troyens jusqu’au coup de sifflet final. Le Red Star quitte l’Aube avec les trois points de la victoire.

Après cette victoire à Troyes, les Audoniens feront deux matches nuls : le premier à domicile face à Laval (0-0), le second à Geoffroy-Guichard où, après avoir été menés 3-0 par St-Etienne à la 75e minute, ils réussiront l’exploit d’égaliser dans le dernier quart d’heure (3-3).

Extrait de L’Équipe – 17 avril 1997

Le Red Star se sauvera à l’avant-dernière journée en battant Niort 3-1 et terminera le championnat 1996-1997 à la treisième place avec douze victoires, dix-huit nuls et douze défaites.

@Collection Gilles Saillant