fbpx
FRUSTRANT

RED STAR / CRÉTEIL 0-0


Volontaires tout au long de la rencontre, en supériorité numérique en début de la seconde période, les hommes de Vincent Bordot n'ont pas réussi à sortir vainqueur du derby face à Créteil mais enchaînent un deuxième match sans défaite, et sans prendre de but.

En 4-3-3 avec le retour de Jimmy Roye dans le onze titulaire, le Red Star commence ce derby de façon rythmée et intense. Créteil, auteur de six buts lors de ses deux derniers rendez-vous, tente d’ouvrir la marque tôt avec une tentative de Buaillon, le capitaine cristolien, mais Charruau impérial ce soir capte le ballon (5′). L’occasion pour le Red Star survient peu avant le quart d’heure de jeu avec ce caviar signé Baradji pour Roye qui centre. Le milieu trouve Arab, qui reprend de la tête et oblige ainsi Veron à effectuer une claquette ! Le corner qui suivra ne donnera malheureusement rien (13′). Le match est rythmé, intense, les duels se succèdent, la bataille du milieu fait rage, mais aucune formation ne parvient à toucher les filets. En toute fin de première période, le Red montre sa volonté d’ouvrir la marque à l’image de Sao (43′) puis Hamache (45′). Mais les deux formations retournent au vestiaire sans but.

Dès la reprise, sur une énorme faute sur Formose Mendy qui se retrouve à terre suite au choc, Pereira est expulsé et le Red Star se voit évoluer en supériorité numérique pour la fin du match. Les hommes de Vincent Bordot veulent profiter rapidement de cet avantage avec un corner sans résultat (47′) puis un raid solitaire signé Roye (52′). Peu avant l’heure de jeu, Créteil, réduit à 10, saisit l’occasion d’ouvrir la marque. Alors qu’un Cristolien, proche des cages audoniennes, s’apprête à frapper, Charruau plonge littéralement et fait ricochet sur la frappe adverse ! Après l’entrée en jeu de Nicolas Verdier, le Red Star repart à l’attaque : se présentant face au ballon suite à une frappe déviée de Jimmy Roye, Said Arab tente de reprendre le ballon mais Veron intervient et s’empare du cuir (65′). Les dernières minutes voient le Red Star redoubler d’effort pour ouvrir le score mais rien n’y fait, malgré plusieurs actions (73′, 79′).

La réaction du coach : « Ce n’est pas un mauvais point. En étant en supériorité numérique, on s’est dit qu’ils allaient relâcher mais c’est le contraire qui s’est produit. Créteil n’a rien lâché et a été solide défensivement. Mais les garçons ont montré beaucoup de volonté et c’est en encourageant pour la suite. »

Crédit photos : Icon Sport