fbpx
NOTRE CŒUR NOTRE FORCE

RED STAR / AVRANCHES 2-0


A l'issue d'une rencontre maîtrisée, et pour ce qui est déjà son dernier match d'octobre au Stade Bauer, le Red Star est parvenu à prendre le meilleur sur Avranches. Mehdi Chahiri a ouvert le score sur un judicieux coup-franc direct peu avant la pause, alors que Mohamed Chemlal a lui fermé la marche en toute fin de rencontre. Une victoire que l'ensemble du groupe a dédié à Ismaël Camara hospitalisé pour une maladie infectieuse depuis quelques jours.

Ce soir, Coach Bordot démarre avec Loïc Goujon en latéral droit, Labor en charnière centrale aux côtés de Mendy, et un milieu expérimenté – Koukou – Roye – Puyo. Enfin, l’entraîneur audonien aligne un trio offensif composé de Saïd Arab a droite, Chahiri de l’autre côté et Koïta devant. Ce dernier s’offre une première occasion dès le début de la rencontre sur une tentative de lob mais Beuve reprend le cuir (7′). Avranches tente de répliquer plus tard en profitant d’un corner mais Paul Charruau s’empare du ballon après une solide intervention (26′). L’intensité du début de rencontre ne s’atténue pas alors que la première période touche à sa fin. À cinq minutes de la pause, le Red Star parvient à ouvrir le score sur un but de Mehdi Chahiri, qui signe sa sixième réalisation depuis le début de la saison. Le numéro 26 enroule sa frappe côté gardien et marque. Bauer exulte, les joueurs communient avec les supporters en brandissant le maillot d’Ismaël Camara. L’Etoile Rouge rentre au vestiaire avec un but d’avance.

Le second acte voit les visiteurs chercher à tout prix l’égalisation, le capitaine des visiteurs tente un retourné acrobatique juste devant Charruau, mais sans succès (54′). À l’heure de jeu, c’est bien le Red Star qui reste entreprenant à l’image de Saïd Arab, qui croise sa frappe mais bute sur le pied du portier d’Avranches (59′) ! Bordot procède alors au premier changement de la rencontre, avec l’entrée en jeu de Nicolas Verdier, à la place de Bachibou Koïta (62′). La maîtrise du Red Star efface les derniers espoirs des visiteurs. À dix minutes de la fin les Audoniens font le break grâce à Chemlal admirablement servi par Said Arab au second poteau. Les joueurs du Red, peuvent enfin fêter leur succès avec les supporters. Prochain rendez-vous pour l’entrée en lice du Red en Coupe de France, dont le cinquième tour se jouera le week-end prochain (des informations supplémentaires seront prochainement communiquées).

La réaction du coach : « On attendait cette victoire. Les joueurs travaillent depuis le début de saison et ils ont toujours joué avec un bon état d’esprit. Depuis le temps, il avaient envie de fêter ça avec le public, c’est mérité. On a fait un match cohérent, solide, avec de l’envie et de l’intelligence malgré le passage à vide en deuxième période. Il faut maintenant enchaîner. »

Crédit photos : Nicolas Szwanka