fbpx
COURAGEUX

APRÈS MATCH SÈTE / RED STAR


Rapidement réduit à 10 et mené au score, le Red Star a encore une fois fait preuve de beaucoup de solidarité pour égaliser et ramener le point du match nul.

Non cette équipe ne lâche jamais rien, même à 10, même en infériorité numérique, même loin de ses terres elle l’a encore une fois prouvé ce soir. Comme à son habitude, le Red Star impose à son adversaire une grosse intensité, un pressing important et des duels âprement disputés. Parfois un peu trop. À la 20ème, Ousmane Sidibe, pousse un peu trop le ballon et se retrouve contraint de tacler son adversaire : carton rouge.

Il reste 70 minutes et le Red Star est contraint de jouer en infériorité numérique face à Sète qui vient d’enchainer trois succès de rang à domicile. Un défi de taille mais pas impossible pour l’Étoile Rouge. Les joueurs redoublent d’efforts, continuent d’attaquer et se procurent pas mal de situations dangereuses. Le Red pense même ouvrir le score grâce à Karamoko. Mais l’arbitre de touche signale une position de hors-jeu de Johanne Akassou alors que c’est bien le défenseur central du Red Star qui pousse la balle au fond. Forcément le Red Star s’expose et voit le poteau lui sauver la mise un peu avant la mi-temps.

De retour des vestiaires et toujours avec un score nul et vierge au tableau d’affichage, les audoniens emmenés par Durand continuent d’inquiéter Sète. Et pourtant, les locaux ouvrent la marque sur une volée à bout portant de Kouyaté à la 57ème. Le Red Star n’a alors plus le choix. Il faut attaquer et tout donner. Pour redynamiser l’équipe, Vincent Bordot procède à plusieurs changements et fait rentrer Pythocles Bazolo, un choix payant puisque sur un de ses premiers ballons, Bazolo égalise pour le Red Star et peut célébrer son premier but cette saison. Un but qui vient récompenser logiquement une équipe qui n’a jamais baissé la tête ou reculé, qui s’est battu et a tout donné jusqu’à la fin. Une fin qui verra le Red pousser jusqu’au bout en faisant face ensemble. Un point obtenu courageusement qui comptera dans le futur. Un point mérité pour un groupe qui ne s’avoue décidément jamais vaincu.

crédit photo : @geoffrey.bdz