Red Star International : Portugal

Ces joueurs lusitaniens qui ont fait briller l’Etoile Rouge !


Le FC Porto vainqueur de la Ligue Europa, le Sporting Braga finaliste, Cristiano Ronaldo meilleur buteur du continent : Le Portugal est à la fête en ce moment ! L’occasion de se remémorer l’histoire de ces joueurs lusitaniens (ou d’origine) venus étaler tout leur talent sous les couleurs du Red Star !

Ferreira ou l’histoire du doublé de la survie
Si c’est dans les grands matches que se révèlent les grands joueurs alors Walter Ferreira fait assurément partie de ceux-là ! Le Portugais arrive comme une idole à Saint-Ouen. Second meilleur buteur de la Superliga avec Belenenses, international avec l’équipe nationale (une sélection) ; Ferreira est attendu comme l’attaquant providentiel. Sa saison pourtant sera terne : 3 buts et des difficultés d’adaptation récurrentes pour cet enfant élevé à Porto Alexandra, dans une Angola qui n’avait pas encore acquis son indépendance. Mais tout ça c’était avant. Avant le match crucial pour la survie de l’équipe en première division. Avant que Walter Ferreira n’entre dans l’histoire du club sur la pelouse de Nungesser. Avant le 26 juin 1971. Ce jour-là le Red Star affronte Valenciennes sur son terrain et le perdant est condamné. Les Audoniens sont rapidement menés (1-0, 37e), mais finissent par égaliser (1-1, 53e) et arracher la victoire (1-2, 76e) grâce à un doublé de … Walter Ferreira. Le costaud avant-centre (1m80, 80kg) est porté en triomphe par les cinq cents supporters Vert et Blanc ayant effectué le déplacement. Pour eux, pour lui, c’est un immense soulagement.

La décennie 1970 est décidément celle du Portugal à Saint-Ouen puisqu’en 1977-1978 c’est le tout jeune Manuel Abreu (19 ans) formé au Red Star qui incorpore l’équipe première en D2. Sa saison en défense est exemplaire (il marque même une fois) ; hélas d’autres tracas attendent le club en dehors des terrains et c’est en DH que les Audoniens sont relégués. Manuel part faire une très belle carrière sous d’autres cieux (Reims, Paris Saint-Germain…)

Guilherme Mauricio : profession buteur
Enfant de l’étoile rouge, Guilherme est un pur produit du centre de formation de l’Ile-des-Vannes où il fait ses classes. En 1994, il rejoint les rangs des professionnels. Ses débuts sont encourageants puisqu’aux côtés de Boutal, Thimothée ou Marlet, il marque à quatre reprises et participe à la belle saison du Red Star qui finit sixième. D’une régularité impressionnante, il marque une trentaine de fois sous les couleurs audoniennes avant de rejoindre Laval et Châteauroux. Avec 119 réalisations, il est actuellement le meilleur buteur en activité de L2, puisqu’à bientôt 37 ans, le franco-portugais continue à arpenter les pelouses de CFA sous le maillot de La Vitréenne, avec toujours autant de réussite (7 buts cette saison).

L’histoire continue
Outre Jonathan Ribadeira (d’origine portugaise) qui perpétue la tradition lusitanienne dans l’effectif de l’équipe fanion (deux passes décisives cette saison) ; la relève est déjà assurée dans les catégories de jeunes. Puisque Calvin et Matias Ferreira, pensionnaires de l’INF Clairefontaine et grands supporters du Benfica, défendent tous les week-ends les couleurs verte et blanche sur les terrains franciliens !

François-Xavier Valentin