Le Red Star et Créteil

Joueurs des deux clubs et confrontations marquantes


Le Red Star et Créteil sont deux clubs voisins d’Ile-de-France. Leur histoire pourtant a souvent voulu qu’ils s’ignorent. Rarement dans la même division au même moment, ils n’en partagent pas moins quelques figures actuelles communes. A quelques heures de leurs retrouvailles à Bauer, redstarfc93.fr revient sur ces joueurs et confrontations qui ont marqué les deux équipes.

Doukantie et Sabin : les enfants de l’Etoile Rouge à Duvauchelle
Formés à l’Ile des Vannes, Vincent Doukantie et Cédric Sabin ont tous deux porté le maillot Vert et Blanc avant de rejoindre le Val de Marne… puis de revenir à Saint-Ouen ! Un parcours singulier qui les a vu porté le maillot des Béliers pendant une unique saison en Ligue 2. L’entraîneur et le grand attaquant s’y sont même croisés à l’été 2003 puisque Doukantie quittait le club quand Sabin arrivait.  Une année plutôt réussie pour le grand attaquant puisqu’il disputera la quasi-totalité des rencontres (trente et une au total) et marquera cinq fois.  Le numéro 9 audonien avait ses marques à domicile, c’est en effet sur la pelouse de Duvauchelle qu’il a inscrit la quasi-totalité de ses réalisations. Il faut dire que soutenu par Sessegnon (Sunderland) et Cavalli (AC Ajaccio), l’avant-centre avait des passeurs de choix !

Vincent Doukantie l’avait précédé dans la préfecture du 94. L’entraîneur du Red Star, auréolé d’une demi-finale de CAN avec le Mali, avait rejoint Créteil au mercato estival en 2002. Sa saison avec les  Béliers est plutôt bonne. Avec une vingt rencontres en championnat, il prend toute sa part au maintien de son équipe. A l’heure de retrouver son ancien club, il espère en faire autant cette fois sur le banc et avec le Red Star !

Beziouen : de Créteil au Red Star
Le petit prince de Noisy rejoint l’US Créteil-Lusitanos en 2008. Agé de seulement 21 ans, il ne tarde pas à y faire ses preuves malgré une première saison délicate. Dès son deuxième exercice, il dispute une grosse quinzaine de rencontres et inscrit trois buts. Des statistiques prometteuses qui ne suffisent pas à offrir la montée aux joueurs de Laurent Fournier puisque Créteil reste scotché à la quatrième place au pied du podium et de la Ligue 2. Celui qui portait alors le numéro 7 décide de relever un nouveau défi au Red Star. Grâce à une belle saison l’an passé en CFA, il a gagné le droit de retrouver ses anciens coéquipiers en National. Au match aller, c’est lui qui avait failli égaliser en fin de match à Duvauchelle. Ce vendredi, il tentera d’être décisif.

Des rares confrontations
Fondé en 1936, Créteil ne s’est déplacé qu’à deux reprises au stade Bauer (trois si l’on prend en compte le match disputé par la réserve cristolienne en 2002) et Saint-Ouen ne lui sourit guère. Pour la première confrontation (1987-1988), les deux équipes sont en D3 et luttent âprement pour la montée en D2. L’Etoile Rouge s’impose chez elle (2-0) en novembre mais les hommes de Philippe Troussier payent cher le nul concédé chez leurs adversaires cristoliens. Ils finissent la saison deuxièmes… à un point de Créteil, leader.
En 1990, le Red Star a rejoint Créteil en deuxième division. L’équipe de Michel Rouquette n’arrive pas à faire la différence à Bauer (0-0) mais réussit à l’emporter à Duvauchelle (0-2). Une saison à oublier pour les deux clubs puisque les Audoniens finissent dans le ventre mou tandis que Créteil redescend en D3.

Ce vendredi, le derby retrouvera Bauer après plus de vingt ans d’absence. Pour qu’il ait lieu l’année prochaine, les Audoniens savent ce qu’ils leur restent à faire !

François-Xavier Valentin
Crédit photo : Philippe Le Brech