fbpx
Une solidarité prometteuse

Compte-rendu / Red Star - Strasbourg : 0-0

Red Star - Strasbourg en ouverture du championnat, une affiche de gala pour débuter la saison. Les Audoniens se sont heurtés à une belle opposition alsacienne. Un résultat nul finalement logique entre les deux équipes. Un match encourageant pour la suite.

Autour du match
2056 spectacteurs ! Dès l’entame du championnat, le ton est donné et la barre des 2000 spectacteurs est franchie ! Dans une belle ambiance, les Audoniens ont étrenné leur nouveau maillot domicile. Un maillot porté en 1974-1975… lors de la dernière confrontation entre les deux clubs dans l’élite du football français ! C’était donc l’occasion rêvée pour présenter ce nouveau maillot !

Le match des Audoniens
Disciplinés et organisés, les Audoniens se sont montrés solides tout au long de la rencontre. Les joueurs de Laurent Fournier ont été à la hauteur de l’événement et de leur adversaire. Avec un peu plus de réalisme, l’Etoile Rouge aurait pu espérer un meilleur dénouement. Lee – très remuant en attaque – sur une frappe de peu à côté (17ème) ou Oudrhiri, sur un coup franc bien repoussée par Kehi (35ème) n’ont pu faire plier les Strasbourgeois. Mais le Red Star a surtout montré une solidarité défensive prometteuse devant un Vincent Planté qui a fait la différence à plusieurs reprises. Une bonne base de travail avant de se déplacer à Vannes pour la deuxième journée (vendredi 16 août).
 
L’adversaire
Pour son retour en National, deux ans après sa relégation administrative en CFA2, Strasbourg a affiché un beau visage. Avec un onze type dans la continuité de sa saison précédente, la formation de François Keller a affiché de belles dispositions. Mieux, à la dernière minute Julien Perrin a obtenu la balle de match lorsque les Audoniens poussaient. Seul dans la surface, le meneur de jeu alsacien manque sa demi-volée (90e).
 
Le tournant du match
73ème : le centre d’Orsattoni
Après un retour des vestiaires équilibré, le nouvel entrant, Jean-Michel Orsattoni, aurait pu faire basculer la rencontre. A peine rentré en jeu, il se montre dangereux. Après un bon ballon récupéré par Ludovic Fardin, le milieu décale Orsattoni qui accélère et centre. Fardin, à l’origine de l’action n’est pas loin de reprendre seul dans la surface.
 
La réaction
Amine Oudhriri : "C’était un adversaire difficile. Strasbourg est une grosse équipe. L’important était de ne pas perdre. Ce n’est pas un résultat négatif, on prend un bon point pour débuter le championnat. On a eu des situations pour marquer. Mais à la fin du match, ils auraient pu nous faire très mal s’ils avaient inscrit ce but. C’est un match encourageant".

Loic Revol

Crédit Photo : Frederico Pestellini / Panoramic