fbpx
Le Lab se met à l’écriture

Deuxième Red Star Lab de la saison


Jeudi 14 novembre, le Red Star accueillera la deuxième édition du Prix Jules Rimet. En attendant, les jeunes joueurs U15 ont participé, pendant les vacances scolaires, au deuxième Red Star Lab consacré à la littérature.

Après une première semaine consacrée au théâtre, le Red Star Lab saison 5 a mis en avant la littérature pour la deuxième semaine des vacances scolaires. Les jeunes joueurs de la catégorie U15 ont exploré avec Hafid Aggoune, écrivain et véritable passionné de football, les cinq ouvrages en compétition pour la deuxième édition du Prix Jules Rimet : Vanity Game d’Hampson, Le Ring Invisible d’Alban Lefranc, Mateo d’Antoine Bello, L’ange de Coppi d’Ugo Ricarelli et Go Lance de Jean-Emmanuel Ducoin. "Le but était qu’ils se décomplexent et prennent confiance par rapport aux livres, souligne Hafid Aggoune. Car trop souvent, ils se disent que c’est inaccessible. Depuis que je suis ado, j’ai toujours aimé lire et écrire. Alors j’essaie de leur apporter ce plus. Il existe un besoin et au final, les jeunes sont très contents et il y a un véritable apport." Et le plaisir est là. Avec l’écrivain qui a la même passion pour le ballon rond, les jeunes audoniens se sont sentis en confiance. Ce deuxième Lab de la saison s’inscrit pleinement dans la volonté d’allier le sport et la culture. Hafid Aggoune espère que ses exercices et ateliers permettront une ouverture d’esprit. "J’espère que désormais, ils se diront : écrire et lire, c’est à ma portée. C’est quelque chose de très important. Aujourd’hui, on nous juge sur l’écriture dans un CV ou même sur Facebook et Twitter lorsque l’on met des statuts ! J’ai travaillé sur le fait d’être attentif."

Comme lors de la première édition l’an passé, les jeune U15 qui ont participé à ces ateliers auront l’honneur de remettre le trophée au lauréat du prochain Prix Jules Rimet. "L’an passé, ils ont été très fiers de le faire. J’espère qu’ils vont comprendre les enjeux pour un écrivain, de ce que représente le prix."

Les ateliers mis en place par le Red Star Lab sont liés au Prix Jules Rimet. Ils en constituent même le point de départ, en voulant donner le goût de la lecture aux jeunes. Créé par l’association « Jules Rimet sport et culture » et soutenu par le Red Star mais également la fondation Jean-Luc Lagardère et Nes & Cité, cette récompense a pour but de promouvoir la littérature sportive, ainsi que de favoriser la pratique de la lecture dans les quartiers populaires. Une volonté forte en parfaite adéquation avec l’esprit de Jules Rimet, qui plaçait le sport comme un vecteur d’intégration sociale et d’un éveil de l’esprit.

Cette année, treize personnes composeront le jury, présidé par Denis Jeambar. Un panel diversifié important selon Fabienne Reichenbach, responsable des contacts presse et éditeurs. "Ce qui est important, c’est que le jury est représentatif. Les jurés viennent de l’édition et aiment le sport, ou sont sportifs et aiment la littérature." Alors qui pour succéder à Paul Fournel, vainqueur avec son œuvre Anquetil tout seul ? Réponse jeudi 14 novembre au Stade Bauer.

Loïc Revol




NOS SOUTIENS