fbpx
Place à la Licorne

Avant-match : Amiens – Red Star

Une semaine après le renversant succès face au leader, Luzenac (4-2), les Audoniens se rendent au stade de la Licorne pour affronter Amiens.

Les enjeux de la rencontre
Une semaine après l’éclatante victoire face à Luzenac (4-2 après avoir été menés 0-1 à la pause), les partenaires de Samuel Allegro se rendent en terre picarde pour affronter Amiens. Le succès obtenu au Stade Bauer face aux Ariégeois a permis de prendre onze points d’avance sur Luçon, le premier club relégable (et défait à Fréjus Saint-Raphaël 2-1, NDLR), et de conforter ainsi sa place dans la première partie du classement en pointant désormais au huitième rang avec trente-deux points. Une partie du tableau où six formations se tiennent en deux points : de la cinquième place occupée par le Paris FC (trente-trois points) à Colmar dixième (trente et un points). La vingt-troisième journée s’annonce plus qu’indécise face à Amiens. Une rencontre particulière sous le signe des retrouvailles pour deux joueurs de l’Étoile Rouge : Samuel Allegro (de 2008 à 2010) et Julien Ielsch (de 2010 à 2013) ont porté les couleurs de l’ASC.

L’adversaire
Un monument en péril. Club centenaire, finaliste de la Coupe de France en 2001 et trente-six saisons en deuxième division, l’Amiens SC connaît des difficultés cette saison. Alors qu’ils ont vu leur rencontre de la vingt-deuxième journée à Colomiers reportée en raison des intempéries dans le Sud-Ouest la semaine dernière, les joueurs d’Olivier Echouafni occupent la dix-septième place avec dix-huit points après le succès de Vannes face au GFC Ajaccio (2-1). Les Amiénois restent sur deux matches nuls consécutifs, face à Dunkerque (1-1) à la Licorne et au Poiré-sur-Vie (0-0). Mais les légendes ne meurent jamais. Avec l’envie des joueurs et de leurs supporters, l’ASC peut se sauver et conserver la place qu’il mérite dans le football hexagonal.

La confrontation marquante : samedi 11 mars 1995
Le retournement de situation ! Pour le compte de la trente et unième journée de deuxième division, qui s’appelait alors la Super D2, Audoniens et Amiénois se sont livrés une superbe bataille, une rencontre complètement folle. Dès la neuvième minute, Guilhermo Mauricio lançait idéalement le Red en ouvrant le score (0-1). Soutenu par son public, Amiens réagissait dix plus tard par Pierre Deblock (1-1, 20e). L’ASC prenait l’avantage deux minutes tard par Lokuli (2-1, 22e) avant de signer un doublé à l’heure de jeu (3-1, 58e). Le plus dur était fait. Mais avec caractère et orgueil, les Audoniens revenaient à égalité par Jean-Luc Girard et Didier Thimothée. Alors que l’on se dirigeait vers un résultat nul, Samuel Boutal inscrivait le but victorieux dans les arrêts de jeu. Cette rencontre reste comme un des plus beaux et prolifiques duels entre les deux formations.

Le chiffre : 1
Depuis que les deux clubs se sont retrouvés en National, les confrontations Amiens – Red Star ou Red Star – Amiens se sont tous terminés sur le score de…1-0. La saison dernière les deux formations ont décroché une victoire chaque côté. En 2014, les joueurs de Sébastien Robert n’ont connu la défaite qu’à une seule reprise. C’était à Fréjus Saint-Raphaël au cours d’une rencontre où les Audoniens sont passés proches d’un énorme retournement de situation (menés 3-0 à l’heure de jeu, les Redstarmen échouent à 3-2).

Loïc Revol
Crédit photo : Michael Baucher / Panoramic