fbpx
En pensant à l’avenir

Avant-match : Red Star – Fréjus Saint-Raphaël

Le Red Star reste sur deux revers consécutifs, au GFC Ajaccio (2-1) et à Uzès Pont du Gard (2-1). Les Audoniens accueillent Fréjus Saint-Raphaël pour le compte de leur dernier match à domicile de la saison et veulent finir en beauté leur saison devant leur public.

Les enjeux de la rencontre
Le Red Star boucle sa saison à domicile à l’occasion de la réception de Fréjus Saint-Raphaël, dix-septième et ultime rendez au Stade Bauer de l’exercice 2013-2014. Une saison pleine de rebondissements et d’émotions. L’année 2014 le prouve avec des rencontres où les joueurs de Sébastien Robert auront renversé les situations les plus compromises. Après un début de championnat compliqué (une victoire en onze journées) et en-dessous des espérances de l’Étoile Rouge, les Vert et Blanc ont peu à peu retrouvé une place et un rang que le Red Star mérite.  Et l’ambiance aura été au rendez-vous. Un public passionné qui aura porté ses joueurs. "Ils n’ont jamais aussi bien porté leur nom de douzième homme, appuie Romuald Marie. Ils nous ont toujours soutenu du début à la fin, aussi bien dans les bons que dans les mauvais moments. Ça nous donne envie de nous transcender sur le terrain." Un public et un club qui ont pris rendez-vous finalement pour la saison prochaine. Car à l’issue des quatre-vingt dix minutes, chacun aura en tête le mois d’août pour retrouver l’odeur et l’atmosphère de la compétition. Mais pour poursuivre la dynamique, les Audoniens ont à cœur de rester invaincus à domicile. Afin de se construire un bel et solide avenir.

L’adversaire
L’EFC Fréjus Saint-Raphaël est un club jeune, construit récemment. Car il y a cinq ans, Fréjus et Saint-Raphaël étaient encore concurrents. L’EFC Fréjus Saint-Raphaël est donc le fruit de la fusion opérée le 2 juin 2009 entre le Stade Raphaëllois (club fondé en 1905) et l’ES Fréjus, fondé en 1938. Le club varois évolue ainsi depuis la saison 2009-2010 en National. Cette saison, les Varois ont bien débuté leur cinquième exercice au sein du troisième échelon du football hexagonal. Des débuts prometteurs puisque les Fréjusiens ont même infligé une des deux défaites à Luzenac sur sa pelouse (2-1, le 27 septembre dernier). Longtemps quatrièmes, les Fréjusiens ont craqué face à ce même LAP, mais dans le Var. Une défaite (2-1) qui a mis fin aux espoirs de montée cette saison. Avec désormais quarante unités au compteur et une onzième place, un point permettrait aux Varois d’assurer définitivement leur maintien en National.

La confrontation marquante : samedi 26 mai 2012
Pour son premier déplacement dans le Var au cours de la saison 2011-2012, le Red Star arrive maintenu depuis un succès au Poiré-sur-Vie. Libérés, les Vert et Blanc jouent sans pression et relâchés. Les partenaires de Samuel Allegro prennent rapidement le contrôle du match et mènent 2-0 grâce à un doublé de Malfleury. Mais à dix minutes du terme, Scarpelli relance le suspens en réduisant la marque. Mais cinq minutes plus tard, Gagnier inscrit le troisième et dernier but audonien, synonyme de victoire. La réduction de Maquet deux minutes après donnera quelques frissons, mais l’essentiel est préservé, la victoire. Ce succès à Fréjus le 26 mai 2012 restera longtemps comme le dernier en déplacement des Audoniens jusqu’au 8 novembre 2013 et une victoire au Poiré-sur-Vie.

Le chiffre : 6
Le Red Star et Fréjus Saint-Raphaël s’affrontent pour la sixième fois ce soir (deux victoires audoniennes contre trois pour les Varois). Six, c’est également le nombre de points qui séparent les deux formations avant le coup d’envoi ce vendredi à 20h (quarante-six pour le Red Star et quarante pour Fréjus Saint-Raphaël.

Loïc Revol
Crédit photo : Panoramic