fbpx
Des ressources inépuisables

Compte-Rendu / Strasbourg - Red Star: 2-2

Malgré une domination des Alsaciens ponctuée par de nombreuses occasions, le Red Star a su trouver les ressources nécessaires pour revenir au score. Un point final.

Autour du match
Tout était rassemblé pour assister à une belle rencontre. Le soleil reflétait  sur une pelouse en parfait état. Le stade de la Meinau a attiré pour la dernière plus de neuf mille huit cent spectateurs. Une affiche alléchante qui promettait déjà beaucoup.

Le match des Audoniens
Pour ce dernier match de la saison, Sébastien Robert avait décidé de faire confiance à certains jeunes en alignant une composition inédite. Dès l’entame, l’Étoile Rouge a imposé son rythme. Malheureusement, ils se sont fait surprendre au bout de neuf minutes par Genghini. À partir de ce moment là, le Red Star a commencé à reculer et à concéder d’avantages d’occasions. C’est donc logiquement que le deuxième but est intervenu. « Après ce but, nous avons eu un sursaut d’orgueil. On se devait de réagir.» souligne le coach audonien. Le pénalty de Lefaix (31’) nous a permis de nous relancer et de revenir dans la course.» Le Red Star est revenu des vestiaires avec d’autres intentions. Et une fois de plus, les Vert et Blanc ont réussi à revenir au score. Lefaix lança idéalement Lee parti à la limite du hors-jeu. Le Coréen fixa le gardien et fut déséquilibrer alors qu’il s’était ouvert le but.  L’arbitre siffle donc un deuxième pénalty que transforme Lefaix (54’). L’attaquant audonien a inscrit son dixième et onzième but de la saison. Après l’égalisation, le match avait regagné en intensité. Mais les Alsaciens ont vite repris la main sur le jeu et quand ils ne butaient pas sur Allain, ils touchaient les montants à trois reprises. Un nul qui ponctue une saison pleine de promesses.

L’Adversaire
Ce soir, les Strasbourgeois n’ont pas montré le visage d’une équipe qui a lutté pour le maintien pendant une bonne partie de l’exercice. Les hommes de Jacky Duguéperoux ont réussi à concrétiser leur première occasion rapidement avec le but de Genghini puis a faire le break par Lienard un quart d’heure plus tard (25’). Le match était idéalement lancé. Mais les deux pénaltys ont touché le moral des Alsaciens qui pensaient avoir fait le plus dur. Ils auraient sûrement mérité de remporter le match mais le sort en a voulu autrement.

Le tournant du match
54': Le pénalty transformé par Lefaix!!
Lefaix sert admirablement Lee, parti en profondeur à la limite du hors-jeu. L'attaquant coréen feinte sa frappe et driblle Gauclin. Ce dernier fait faute et l'arbitre signale le point de pénalty que Lefaix transforme.

Maxime Eyrignoux
Crédit photo: Panoramic