fbpx
Naïm Sliti : « Continuer sur notre lancée ! »

Entretien avec le nouveau milieu audonien

Arrivé cet été du Paris FC, l'ancien milieu de poche (1m73) de Sedan dévoile à redstar.fr son parcours. Après une légère blessure à Morzine, le minot de Marseille revient sur son premier match contre Laval et sur le prochain match du Red Star demain contre l'Entente Sannois Saint-Gratien.

Naïm, malgré ton jeune âge, tu as déjà une certaine expérience. Peux-tu nous parler de ton parcours ?

J’ai grandi au Caillols à Marseille. À 14 ans, je suis parti à Sedan où j’ai fait toute ma formation. J’ai signé mon premier contrat pro à 18 ans avant de passer deux années en pro qui se sont très bien déroulées. J’ai joué vingt huit matchs de Ligue 2 dès ma première saison et vingt pour ma seconde. Après les événements qui ont touché le club (liquidation judiciaire, ndlr), je suis resté m’entraîner jusqu’à ma signature au Paris FC en août dernier. Une saison compliquée pour moi.

Et quel est ton profil sur le terrain ?

Je suis assez polyvalent sur le plan offensif ! Je peux jouer à gauche, à droite, en relayeur avec un positionnement plus bas sur le terrain. Ma technique est une de mes qualités ainsi que la percussion. J’ai un petit gabarit donc un centre de gravité bas ce qui me permet d’être bien sur mes appuis.

Aujourd’hui tu portes les couleurs du Red Star. Qu’est-ce qui t’as poussé à venir ?

Après la saison que je viens de vivre, je veux me relancer, jouer et prendre du plaisir sur le terrain, parce qu’apparemment c’est le cas ici d’après ce qu’on m’a dit ! Je connais bien Farid Beziouen et Florian Makhedjouf. J’ai joué avec eux à Sedan. C’est un avantage ! On s’entend très bien, on a de bons automatismes. On devrait vite se retrouver ! Ils m’ont parlé du club, de l’ambiance dans les tribunes, c’est aussi ça qui m’a poussé à venir ici !

Tu t’es blessé à la hanche pendant le stage à Morzine, comment s’est passé ton premier match mercredi contre Laval (1-1) ?

J’étais content car je n’ai ressenti aucune douleur.  Physiquement j’étais en pleine forme, c’est le plus important. Dans l’ensemble, nous avons fait une bonne prestation avec des occasions franches. Nous n’avons pas senti une grande différence sur le terrain mais ça reste un match amical, il ne faut pas s’enflammer.  

Et comment abordez-vous la rencontre de demain contre l’Entente Sannois Saint-Gratien ?

Le but c’est de faire un bon mach, continuer sur notre lancée. Contre Bourg-Péronnas, le coach a dit que nous étions en dessous de notre niveau. Contre Laval, nous l’avons relevé. L’objectif est donc de faire toujours mieux dans le contenu en travaillant toujours le plan physique.

Un dernier mot ?

Je voudrais vraiment remercier ma famille et mon agent, Frank Welfringer, qui m’ont toujours poussés pour en arriver là. J’ai tout pour réaliser une bonne saison dans ce club ! Je suis impatient de commencer à jouer devant les supporters.

Arthur Champolion (avec Maxime Eyrignoux)