fbpx
Convainquant !

Compte rendu : Auxerre / Red Star

Dominateur en première période et solide en deuxième, le Red Star a montré un visage très convainquant à Auxerre pour s’imposer sur la plus petite des marges. L’Étoile Rouge continue de surfer sur la dynamique des mois de septembre et octobre et se donne un bol d’air sur la zone rouge. Compte rendu.

Autour du match :

L’arrivée des joueurs du Red Star à l’Abbé-Deschamps a coïncidé avec celle de Guy Roux, qui a lancé Steve Marlet au plus haut niveau. Les retrouvailles fut d’ailleurs chaleureuses entre les deux hommes qui ne s'étaient plus rencontrés depuis plusieurs années.
Avant la rencontre, la journée de l’arbitrage fut à l’honneur avec un protocole et un coup d’envoi fictif entouré par de nombreux enfants. Une minute de silence fut également respectée en hommage aux 43 victimes de l’accident de car en Gironde.

L’analyse de la rencontre :

Pour cette confrontation, Rui Almeida procède à quelques ajustements dans sa composition de départ. L’ancien auxerrois, Boe-Kane, est titulaire au milieu tandis que Sliti et Fournier font leur retour. Le coach l’avait annoncé la veille du match, l’intention était de prendre les trois points et cela s’est ressenti dès les premières minutes de jeu.

Si les deux équipes tentent d’imposer leur style, c’est le Red Star qui parvient à prendre le contrôle du jeu et se créer rapidement les occasions. La tête de Bouazza et la parade de Boucher (12’) donne le LA à cette première période. Ce duel va de nouveau avoir lieu trois minutes plus tard mais cette fois, Boucher doit s’en remettre à sa transversale pour garder sa cage inviolée (15’). Le Red prend confiance mais bute sur un gardien auxerrois des grands soirs. Ngamukol, infatigable sur le front de l’attaque, se heurte lui aussi à Boucher (35’, 39). Malgré une forte résistance, la défense auxerroise va craquer sur coup de pied arrêté. Sur un corner de Sliti, Cros dévie de la poitrine une tête de Da Cruz pour délivrer les siens (0-1, 39’). Celui qui venait tout juste de prolonger son contrat jusqu’en 2018 inscrit son deuxième but sous les couleurs Verte et Blanche. Il vient récompenser la domination du Red. Quelques secondes plus tard, dans un choc avec un auxerrois, Jérôme Hergault se blesse à l’avant bras et il est rapidement emmené aux urgences. Cette blessure n’est pas sans rappeler celle qu’il a connue la saison passée à Colmar… Légèrement abasourdi, les Vert et Blanc regagnent les vestiaires. Dans le jeu, les joueurs de Rui Almeida ont réalisé l’une de leurs meilleures performances et mènent logiquement à la pause.

En seconde période, la physionomie est différente mais l’état d’esprit est toujours aussi intact. La volonté de gagner se lit à travers la combativité des joueurs qui, à défaut de dominer comme en première période, savent rester groupés et solidaire. Auxerre tente de réagir en jouant plus haut mais les Vert et Blanc répondent présents. Balijon est tout de même contraint à sortir deux frappes cadrées de Ba (54’, 61’). L’AJA ne trouve pas la solution et sort ces dernières armes dans les ultimes minutes de la rencontre. Un sauvetage sur la ligne d’Amieux et une transversale, deux occasions pour Seck et Auxerre qui ne changeront pas l’issue du match. Une semaine après la défaite contre Nancy, les joueurs de Rui Almeida ont su rebondir et rester sur la dynamique des mois de septembre et octobre. De bon augure pour la réception de Clermont la semaine prochaine. En attendant, les Vert et Blanc ont bien savouré la victoire et lâché le cri de guerre en n’oubliant pas de mentionner Jérôme Hergault qui, malgré une fracture du radius et un plâtre, a tout de même garder son sourire naturel après la victoire…

Les réactions de Da Cruz, Boe-Kane et Bouazza :


D. Da Cruz : "On a gagné avec la manière" 24/10 par REDSTARFC

​Maxime Eyrignoux