fbpx
Le Red renverse Metz !

Compte-rendu : Red Star / Metz

Ce mardi, pour son troisième match en sept jours, le Red Star a offert une victoire de prestige à ses supporters en s’imposant avec la manière contre Metz. Au terme d’une première période sérieuse sans but, les Vert et Blanc se sont déchaînés en seconde période pour remporter leur septième match de la saison. Compte-rendu.

À l’occasion du choc contre Metz, le Red Star tenait à apporter tout son soutien aux bénévoles du Téléthon 2015 présents ce mardi soir à Brisson. Le sourire de Youshra, jeune fille passionnée de foot atteinte de la maladie de Charcot a illuminé l’avant match avec le coup d’envoi fictif de la rencontre.

L’ANALYSE DU MATCH

Solidité et maturité en première période…
Malgré l’enchaînement des matches, Rui Almeida et son staff ont décidé de renouveler le même onze de départ aligné quelques jours plus tôt à Niort. Face à un prétendant à la montée, le Red se devait de commencer le match avec sérieux. Dès les premières minutes, les Vert et Blanc tentent de contenir les Messins par le jeu. Ils ne laissent pas la possession à leurs adversaires du soir qui arrivent tout de même à placer des attaques rapides quand ils récupèrent le ballon. Le FC Metz se met en évidence avec quelques frappes lointaines qui ne perturbent pas Balijon (7’, 18’, 30’). Présent dans les duels, l’Étoile Rouge grattent de nombreux ballons au milieu et ne laisse pas les Messins développer leur jeu. Le trio Da Cruz, Boe-Kane, Makhedjouf ratissent les ballons dans le cœur du jeu. Au final, l’occasion la plus franche de ce premier acte est à mettre à l’actif de Bouazza qui perd son face à face avec le gardien (43’). À la mi-temps, le Red rentre aux vestiaires sur le score de 0-0.

… et inarrêtable en seconde !
Au cours du deuxième acte, tout s’accélère. Alors que le capitaine messin, Yeni Ngbakoto, fait briller Balijon sur coup franc, le duo Ngamukol Bouazza va faire trembler la défense des Grenats. En deux minutes, le premier cité va inscrire un doublé éclair sur deux services de son compère d’attaque (53’ et 55’, 2-0). Sur l’ouverture du score, Ngamukol marque à bout portant tandis que sur le deuxième but, le ballon lobe le gardien dans un angle très fermé. Vingt minutes plus tard, les rôles vont s’inverser, le buteur à la passe et le passeur à la finition. Dans le but vide, Bouazza inscrit le troisième but de la partie, une première dans un match du Red cette saison. Côté stats, Bouazza a délivré ce soir sa cinquième passe décisive sur les cinq derniers matches de Ligue 2 et Ngamukol a inscrit son quatrième but en Ligue 2. Mais avec ce succès, c’est le travail de toute l’équipe qu’il faut souligner. Personne n’avait réalisé telle performance contre Metz, seule équipe invaincue à l’extérieur cette saison avant cette 17ème journée. La seule ombre au tableau est l’expulsion de Cros (77’) qui a provoqué la réduction du score sur pénalty de Ngbakoto. Les joueurs de Rui Almeida ont renversé un solide troisième de Ligue 2 et s’installent encore plus dans ce haut de tableau. Cinquième à égalité avec Le Havre, quatrième, le Red jouera son prochain match de championnat à Bourg-en-Bresse le 11 décembre prochain. 

LES RÉACTIONS DE MANUEL PIRES, RUI ALMEIDA ET DE PIERRICK CROS :
 


Red Star / Metz : Les réactions de Manuel Pirès… par REDSTARFC

​Maxime Eyrignoux
Crédit Photo : Panoramic