fbpx
Pas le Red que l’on connait

Compte-rendu : Red Star / Niort

Les semaines se suivent… et se ressemblent. Une semaine après la victoire à Ajaccio, le Red Star n’est pas parvenu à enchaîner une deuxième victoire consécutive. Cette série échappe encore aux Vert et Blanc qui restent tout de même dans le haut de tableau (6ème). Contre Niort, l'Étoile Rouge a été accrochée par une équipe combative et tenace, un état d'esprit que le Red doit emmener à Metz venderdi prochain.

Pas dans le bon tempo. Les Vert et Blanc sortent du terrain déçu, touché par des Chamois Niortais qui ont contrecarré les plans du Red Star. Défaits lors des deux derniers matches à Brisson, les joueurs de Rui Almeida se sont une nouvelle fois inclinés sur leur pelouse.

À la lutte pour le maintien, Niort entre dans le match avec l’envie de réussir leur pari, leur objectif. Celui d’être en Ligue 2 la saison prochaine. Cette envie se caractérise par une excellente entame de match qui se concrétise par l’ouverture du score de Ndoh. Opportuniste, l’attaquant reprend un arrêt de Balijon pour marquer dans le but vide (16’, 0-1). Surpris, les joueurs de Rui Almeida font bloc face à une équipe en confiance. Quelques minutes plus tard, Selemani trouve la barre transversale de Balijon. Dos au mur, le Red réagit par l’intermédiaire de Sliti. Le meneur de jeu audonien cadre à trois reprises mais bute autant sur le gardien remplaçant niortais (12’, 26’, 42’). Comme à Ajaccio, le Red Star est mené à la pause.

En seconde période, c’est une nouvelle fois Sliti qui réveille l’arrière garde niortaise avec une chevauchée et une frappe contrée in extrémis. Le Red commence à se découvrir et Niort en profite pour partir en contre. Balijon maintient encore les siens dans le match avec une parade sur un coup franc qui prenait la direction de la lucarne (60’). Après l’heure de jeu, le temps fort du Red Star arrive. Sur un corner joué à deux, Jeanvier manque d’un rien l’égalisation (65’). Trois minutes plus tard, la frappe de Sliti effleure la lucarne (68’). Le Red Star pousse mais bute toujours sur une équipe regroupée de Niort. En fin de match, Selemani enterre les espoirs d’un retour du Red avec le but du break (88’, 0-2).

Alors oui, le Red peut nourrir quelques regrets, mais l’importance est de continuer à travailler, de rester concentrés pour aller à Metz vendredi en guerriers. Le combat qui attend les Vert et Blanc est certes difficile mais pas insurmontable !

La réaction de Rui Almeida :


La réaction de Rui Almeida après Red Star… par REDSTARFC

Maxime Eyrignoux
Crédit Photo : Panoramic