fbpx
Troyes refroidit le Red

Compte-rendu : Red Star / Troyes

Trois semaines après les trois buts inscrits contre Tours, le Red Star a manqué d’un brin d’efficacité ce vendredi soir pour l’emporter. Face à une formation alliant expérience et fraîcheur, le Red Star s’est incliné (1-2) dans le froid du stade Jean Bouin bien que réchauffé par les 8458 spectateurs présents dans les gradins.

Au retour des vestiaires, en seconde période, la débauche d’énergie pour revenir au score paie. Depuis l’ouverture du score de Niane (31’) pour Troyes, le Red Star a cassé la maîtrise collectivement de son adversaire. Après l’heure de jeu et après des tentatives avortées de Mhirsi (53’) et de Bouazza (56’), Sylvestre décale Bouazza à droite de la surface. Seul, il prend le temps de fixer, armer et placer une frappe sèche dans le petit filet de Samassa (1-1, 60’). L’attaquant algérien se précipite vers le banc pour exploser de joie. L’Étoile Rouge ne s’arrête pas là et repart de l’avant. Poussé par les 8458 supporters, le Red Star veut faire basculer le tableau d’affichage en sa faveur. Oui mais voilà… Dans leur temps fort, le Red Star se fait refroidir par des Troyens efficaces et redoutables devant. Sur un contre, Darbion déboule côté gauche et centre fort entre Naby Sarr et Pierrick Cros. Adama Niane, encore lui, fait office du parfait renard des surfaces en rugissant aux six mètres pour pousser le ballon au fond des filets. Son doublé permet à l’ESTAC de reprendre l’avantage. L’attaquant lui devient de ce fait, le meilleur buteur du championnat (neuf réalisations). Tout sourit donc pour les Troyens à l’inverse des Audoniens qui avaient pourtant pris le contrôle de la partie. Émoussés physiquement et touchés mentalement, les joueurs de Rui Almeida ne parviennent pas à percer de nouveau le verrou troyen qui n’a pris que trois buts lors de ses sept derniers matches. "On ne doit pas prendre ce deuxième but car nous faisons le plus dur pour égaliser. On doit être vraiment plus solide collectivement", analyse le coach audonien après la rencontre.

La victoire, elle, fut dans les tribunes grâce à son kop, bien sûr, qui a notamment rendu un bel hommage à Jean-Pierre Delarue, fidèle supporter décédé récemment et à qui le stade Jean Bouin a eu une belle pensée lors de la minute d’applaudissements effectuée en sa mémoire. Le Red Star tient également à remercier les 43 clubs franciliens présents ce soir : l’ES 16, Puteaux, Beynes, l'AS Poissy, l'US Montesson, l'ACBB, l'Académie Bernard Diomede, Bourg La Reine, Gennevilliers, Antony Sports, Clichy sur Seine, Chatillonais, Saint-Cloud, le Stade Français, l'US Gouvieux, Le Plessis Robinson, Demours, le Viking Club Paris, l'Asso Sports de Descartes, le FCP 17, l'US Chantier, le FC Issy, la VGA Saint-Maur, l'US Villeneuve Ablon, le CS Ternes, Pouchet Paris 17, Les Lilas, Noisy-Le-Grand Skate, l'Asso Aurore, Drancy, l'USMA, Bagnolet, Le Blanc Mesnil, Neuilly sur Marne le Voisin FC, les féminines de Bagneux, le club de l’Hay Les Roses, l’équipe du secours populaire, celui des Minis and Maxis, l’US Gagny, la Bande de Copain ainsi que les habituels inconditionnels de l'Étoile Rouge. Vous avez vraiment réchauffé ce stade. Pour vous tous, l’Étoile Rouge continuera à se battre pour redresser la barre.

Découvrez la réaction de Rui Almeida et le but marqué par Hameur Bouazza.


R. Almeida : "Bravo aux supporters présents… par REDSTARFC

Maxime Eyrignoux
Crédit photo : Panoramic
Crédit Vidéo : Paul Ducassou