fbpx
La réussite les a fui

Compte-rendu : Nîmes / Red Star

Ce vendredi soir, pour le compte de la 29ème journée, le Red Star s'est incliné sur la pelouse de Nîmes (2-0). Malgré des occasions franches en première période, l'Étoile Rouge s'est heurtée à une équipe bien plus réaliste qu'elle, dans un match où les Vert et Blanc auraient pu ramener au moins un point.

L'analyse

Les fins de match coûtent cher en ce moment. Une semaine après avoir concédé la défaite contre Lens dans les arrêts de jeu, les Vert et Blanc ont une nouvelle fois craqué, cette fois dans le dernier quart d’heure. Pourtant, devant une cinquantaine de supporteurs audoniens, le Red a fait presque jeu égal pendant longtemps avec des Nîmois, plus en difficulté à domicile qu’à l’extérieur cette saison. En première période, ce sont même les Audoniens qui se sont créés les meilleures situations. À plusieurs reprises, Ngamukol ou Toudic se sont heurtés sur un gardien dans un bon soir. Avant la mi-temps, l'ouverture du score des Vert et Blanc n'aurait pas été iméritée. En seconde période, dans un match intense et plutôt agréable à suivre, les Nîmois ont su être patient et trouver la faille au bon moment. Sada Thioub (73') et Théo Valls (80') ont éteint les espoirs audoniens de ramener un point du Gard. Difficile à digérer après de nombreux efforts. En fin de match, Julien Toudic et le défenseur nîmois Sofiane Alakouch se sont fait expulser pour une altercation. Un coup dur pour le Red Star qui devra composer sans son attaquant la semaine prochaine contre Amiens. À Jean Bouin, les coéquipiers de Jérôme Hergault devront relever la tête pour repartir de l'avant. 

Les statistiques de la rencontre

La réaction de Claude Robin en conférence de presse

"Je pense que nous aurions pu ouvrir la marque en première période, en faisant jeu égal avec notre adversaire. Dans le second acte, nous avons mal géré les détails et dans notre position, ces détails là ont de plus grosses conséquences. Le premier but est le fait du match pour moi. On attendait une réaction après la défaite de Lens. On l’a eu mais par parcimonie. C'est forcément une déception."

Maxime Eyrignoux
Crédit Photo : Fabrice Foures