CENTRE DE FORMATION

CENTRE DE FORMATION : UNE ÉTAPE DÉCISIVE FRANCHIE


Le Red Star a remporté l’appel à projets concernant le site de Marville, et a déposé sa demande d’ouverture pour son centre de formation auprès de la Direction Technique Nationale de la Fédération Française de football.

UNE NOUVELLE ÉTAPE

Il y a quelques mois, le Red Star informait le Département de la Seine-Saint-Denis ainsi que le Syndicat Interdépartemental des Parcs de Sports Paris – Seine-Saint-Denis (SIPS 75 93) de sa volonté d’ouvrir son centre de formation sur le site de Marville à la Courneuve. Une procédure d’appel à manifestation d’intérêts concurrents a alors été lancée. Début septembre, deux entités faisaient part de leur intérêt pour le site. Un appel à projets à l’initiative du SIPS afin de sélectionner un seul dossier a alors été mis en place. À l’issue de cette mise en concurrence et après plusieurs semaines d’analyse, le projet du Club a été retenu.

Parallèlement, le Red Star a déposé sa demande d’ouverture de son centre de formation auprès de la Direction Technique Nationale de la Fédération Française de football.

L’EXCELLENCE DE LA FORMATION FRANÇAISE

Grâce au travail de formation dynamisé par la FFF et effectué par les clubs depuis plusieurs décennies, la France est devenue l’une des nations de référence en matière de football. En effet, les joueurs formés sur son territoire connaissent l’une des plus grandes évolutions tant dans les grands championnats étrangers qu’en Ligue des Champions ou encore dans les compétitions internationales. Une excellence qui voit sa récompense dans les titres glanés par l’Équipe de France lors des vingt dernières années.

Ce succès du football français ne doit rien au hasard. Il résulte d’un savoir faire qui repose sur des dispositifs élaborés scrupuleusement depuis maintenant une quarantaine d’années et transmis dans les centres de formation. C’est de cette exigence de qualité que sont nés les grands talents du football Français actuel.

Mais cela ne doit pas masquer le caractère très sélectif de cette formation qui offre peu de débouchés à ceux qui ne signeront pas de contrat professionnel à son terme. Même dans les centres les plus performants, ils sont une minorité à atteindre le statut professionnel. Pour ceux qui échouent, l’insertion professionnelle s’avère difficile. Et pour ceux qui réussissent, la reconversion en fin de carrière peut également l’être.

Par ailleurs, comme le démontrent plusieurs études, l’investissement sportif n’est pas sans effet sur les trajectoires scolaires. Souvent, les jeunes qui intègrent ces centres s’orientent vers des filières réputées plus faciles, s’investissent de moins en moins dans leur scolarité et, très majoritairement, arrêtent leurs études après le lycée. Comme le révèle une étude, “cela se traduit par une baisse progressive, inégale mais généralisée, des résultats à partir du second cycle des études secondaires, les plus en difficultés étant ceux au passé scolaire défavorable et qui sont plus souvent issus d’une famille populaire”. (Julien Bertrand, “La fabrique des footballeurs”, La Vie des idées, 30 juin 2010. ISSN : 2105-3030.)

LA SEINE SAINT DENIS, VIVIER DE TALENTS

D’après Souleymane Camara, Manager sportif, “la Seine-Saint-Denis, et plus généralement l’Île-de-France, sont des viviers exceptionnels pour le football. La majorité des joueurs professionnels français est issue de ce territoire. Mais à défaut d’une offre de formation complète, ces apprentis footballeurs partent très tôt dans des centres hors Ile-de-France, loin de leur environnement familial. C’est une immense perte pour la région et pour le Red Star qui fait énormement de pré-formation.”

Et, comme le démontrent certaines études, ce déracinement est une cause d’échec, sportif et scolaire. Sébastien Robert, Directeur technique de l’association précise à la fois que : “le recrutement des joueurs sera axé sur le territoire de la région parisienne, de l’Île-de-France et qu’une attention toute particulière sera accordée aux joueurs issus de la Seine Saint Denis”. Pour cela, le Club a mis en place une cellule chargée de développer un réseau de clubs partenaires. Le principal objectif du centre sera de parvenir à former, sur leur territoire d’origine, tous les jeunes footballeurs de talent.

FOOTBALL, ÉDUCATION ET CULTURE

Le centre de formation du Red Star respectera les valeurs du Club. D’après Steve Marlet, Conseiller auprès du Président, “en plus de la formation football, un effort particulier sera porté sur l’ouverture à la culture et le suivi personnalisé de l’éducation, pour faciliter au maximum l’insertion des jeunes qui ne deviendront pas footballeur.”

Pour son volet éducatif, l’un des piliers du projet, le Red Star est en train de finaliser deux accords avec le lycée Paul Éluard et le lycée professionnel Bartholdi à Saint-Denis.

Un sujet qui sera au cœur des préoccupations de la politique de formation. Le Red Star travail à la mise en place de partenariats. À la fois avec des entreprises, des universités mais aussi des acteurs du monde culturel et associatif pour proposer à ces jeunes la formation la plus complète. Dans cette démarche, le club est accompagné par la Région Île-de-France et par le Département de Seine-Saint-Denis.

Comme le souligne Patrice Haddad, Président du Red Star, “chaque jeune qui intégrera le centre de formation bénéficiera d’un programme conçu comme un projet de vie à part entière, qui conjugue à la fois les dimensions sportives, éducatives et culturelles.”

CALENDRIER

Le Club souhaite ouvrir son centre de formation en septembre 2019 avec une première promotion de 18 joueurs nés en 2004. Il communiquera régulièrement au cours des prochains mois sur les avancées de ce dossier stratégique pour son avenir.