fbpx
BAUER LEGACY #6

LE STADE BAUER, SES ORIGINES, SON HISTOIRE – ÉPISODE 6


Depuis 1909, le Red Star écrit sa légende à Saint-Ouen. Plongez dans un récit fascinant, en découvrant en plusieurs parties l'histoire du Stade Bauer. Place au début de la seconde moitié du XXème siècle.

Après la fusion catastrophique avec le Stade Français en 1948, les professionnels du Red Star OA retrouvent la Division 2 et leur stade de Saint-Ouen pour la saison 1952-53. Un stade qui s’est agrandi avec de nouvelles tribunes mais que les Audoniens abandonnent une quinzaine de fois pour évoluer à Paris, au Parc des Princes. Le RSOA, tel qu’on l’appelle à l’époque, est encore un peu parisien d’ailleurs puisque son siège est situé au 14 de la place de Clichy.


Le terrain de la rue du docteur Bauer accueille durant cette décennie d’autres locataires comme le Stade Français et surtout le CA Paris, qui y joue régulièrement. C’est aussi l’époque des levers de rideau avec un premier match de D2 à 14h15 suivi de celui du Red Star, toujours en D2, à 16h00.

Programme de match

Au cours de la saison 1954-55, un premier système d’éclairage pour disputer des rencontres en nocturne est installé et inauguré le 30 août par un match amical opposant le Stade de Reims aux Hongrois de Vasas Izzo. Mais cet essai restera sans lendemain, et il faudra attendre les années 1960 pour assister aux premières véritables rencontres nocturnes du Red Star avec la construction des pylônes en dur.

Red Star – Toulon, le 29 août 1954 (victoire 5-2)

Inauguration de l’éclairage lors Reims – Vasas Izzo

Quelques années plus tard, lors du dernier match de la saison 1959-60 et au moment d’accueillir les Troyens pour un match décisif dans l’accession à la Division 1, le stade est ainsi présenté par son directeur Pierre Curien :  “La capacité actuelle du stade est de 23.000 places, dont 15.000 assises et couvertes. La municipalité a engagé l’an dernier 60 millions de francs dans le but de faire couvrir les ailes des deux tribunes et elle a fait poser de surcroît 525 sièges de cinéma dans ces mêmes tribunes il n’y a guère plus d’une semaine. Ces fauteuils qui ont coûté 50 nouveaux francs pièce, seront donc inaugurés dimanche.”
Et de poursuivre : “Si le Red Star regagne la Division 1, la municipalité a l’intention de faire édifier des virages à deux étages, l’un étant abrité par l’autre, et ce dernier – comme dans les stades italiens ou espagnols – se trouvant évidemment à ciel ouvert. Cela porterait en même temps la contenance du stade à 30.000 places.”

Malheureusement, à cause d’un nul (1-1), c’est Troyes qui accède à la Division 1. Les tribunes des virages ne seront jamais construites.