LEGACY

Niort / Red Star


10 novembre 1995. Cinquième de Division 2 à neuf longueurs du leader et après avoir tenu en échec Marseille et Châteauroux, le Red Star se déplace à Niort, dix-septième au classement.

Avant le déplacement à Niort à l’occasion de la 19ème journée de Division 2, le Red Star occupe la cinquième place dans un classement composé de vingt-deux équipes, et compte neuf points de retard sur le leader Caen. Le Red Star reste sur deux matches nuls de suite à domicile : face à l’OM (2-2) et qui a fait titrer le journal LE MERIDIONAL sur pas moins de huit colonnes  “L’OM près de l’exploit” et face à Châteauroux (0-0).

Le gardien de but titulaire, Jean-Philippe Forêt, souffrant depuis plusieurs semaines, est remplacé par le jeune Sylvain Noel (22 ans) qui va garder la cage audonienne dans les Deux-Sèvres pour la première fois en D2.

Extrait du Parisien – 10 novembre 1995

La rencontre commence de façon intense avec dès la quatrième minute une première occasion pour le Red Star. Bien servi du côté droit par Valéri, Agasson reprend mais Debenest, attentif, repousse le cuir. Une vingtaine de minutes plus tard, les locaux ouvre la marquent suite à un coup-franc tiré à ras-de-terre par Mota (25′). Mais les Audoniens répliquent juste avant la pause et égalisent par Authié qui reprend un corner tiré par Agasson (44′). Les vingt-deux acteurs de la rencontre se quittent temporairement sur un score de 1-1.

Noel n’a pas réussi à empêcher les Niortais d’ouvrir le score – Photo CO

De retour des vestiaires, la frénésie envahit alors la pelouse. Le Red Star passe devant quelques secondes après la reprise grâce à Agasson (45′). Puis fait le break deux minutes plus tard par Marlet, auteur d’un beau retourné acrobatique qui ne laisse aucune chance à Debenest (47′). Abasourdis, les Niortais tentent tant bien que mal de revenir au score (58′, 68′) mais rien n’y fait. Il faut alors attendre les dernières minutes de la rencontre pour voir Niort réduire le score par Clément qui décoche une lourde frappe des trente mètres (85′). Les deux minutes de temps additionnel n’aideront pas les locaux à revenir, et le Red Star rentre à Saint-Ouen avec les trois points de la victoire.

En inscrivant le troisième but juste après la mi-temps, Steve Marlet réussit sa cinquième réalisation (il en marquera seize dans la saison et terminera meilleur buteur du Red Star à la fin de l’exercice).

Extrait de La Nouvelle République – 10 novembre 1995

Avec cette victoire à Niort, le Red Star reprend un point au leader Caennais et revient à deux longueurs du second Sochaux, et à un point seulement de Laval, troisième. Une semaine plus tard, les Audoniens enchaîneront avec une nouvelle victoire à St-Ouen contre Valence (1-0) grâce à un but de Marlet.

Le Red Star terminera le championnat à la septième place, avec seize succès, treize nuls et treize défaites.

@Collection Gilles Saillant