fbpx
AC STAR

Le Red Star Lab, l’AC Arles et Mohamed Bourouissa à l’honneur pendant les Rencontres d’Arles


Dans le cadre de la semaine des Rencontres d'Arles a eu lieu le match performance entre les licenciés du Red Star et de l'AC Arles, sous la direction de Mohamed Bourouissa. Un show inédit qui a rempli toutes ses promesses.

Mercredi 3 juillet, Arles. Après des jours entiers de préparation, le Jour J est enfin arrivé. Ce soir-là, dans le Stade Van Gogh fraîchement inauguré se sont produits de jeunes footballeuses et footballeurs sous le signe de l’art. Emmenés par l’artiste Mohamed Bourouissa sur un projet mêlant art, football et recyclage, les jeunes ont performé en réalisant un match de football inédit, associant gestes techniques, musique et danse.

C’est vers 20h20 que l’artiste Mohamed Bourouissa a pris le micro pour demander au public réuni de prendre place sur les chaises et la pelouse du stade Van Gogh. Parmi la centaine de spectateurs rassemblés pour suivre le match performance inédit, quelques personnalités du monde de l’art : Maja Hoffmann, Hans Ulrich Obrist, Mustapha Bouhayati, toute les équipes artistiques de la Fondation Luma, de la galerie Kamel Mennour, Yvan Laville de la mairie d’Arles, Caroline Courrioux des Rencontres d’Arles, Françoise Vogt – fidèle soutien de l’artiste Mohamed Bourouissa – à l’origine avec Sam Stourdzé de sa rétrospective au Monoprix et, toutes les mamans des participant(e)s qui ont elles aussi pris part à cette aventure.

Les U15 audoniens et arlésiens ont formé deux équipes mélangées et mixtes, suite au tirage au sort effectué la veille par le président du Red Star Patrice Haddad, au sein de l’atelier POP, le nouveau lieu imaginé par Philippe Schiepan, à l’origine du projet. C’est l’endroit où toute la communauté AC STAR a travaillé en ateliers/workshop depuis le week-end de Pâques sous la direction artistique de Mohamed Bourouissa, accompagné en vidéo par l’artiste Rayane M’Cirdi et au son par Valentina Fanigliulo.

Ce match-performance s’est déroulé en trois temps : les jeunes se sont affrontés de façon normale pendant les dix premières minutes de jeu puis, armés de lunettes de soleil, ont utilisé un énorme ballon.
Est ensuite arrivée la mi-temps : retour au vestiaire et pause fraîcheur à la buvette, le tout accompagné de la créativité musicale de Valentina Fanigliulo. Enfin, pour le deuxième et dernier acte, le match a repris de façon normale pendant les cinq premières minutes puis le célèbre jeu « 1,2,3 soleil » a pris place avec l’intervention des artistes de touche Aida et Paul à l’aide de panneaux de signalisation. L’ensemble du match a été ponctué par une chorégraphie préparée par les jeunes à la discrétion des arbitres Mohamed Bourouissa et Rayane M’Cirdi.

De façon technique, le match s’est déroulé dans la largeur du terrain, ponctuée par les cages construites par les enfants chez POP avec des matériaux de recyclage. La première était couverte de tapis, la seconde symbolisait un nuage dont le filet réalisé à la main par toute la team de l’AC STAR.


« Le match était vraiment bien« , se souvient Sara, du Red Star. « Ce n’était pas une rencontre comme les autres, c’était à la fois ludique et créatif. On a tous bien aimé. Fabriquer nos propres cages, jouer avec un gros ballon tout cela a demandé beaucoup de concentration et d’investissement. C’était super de travailler avec Mohamed. Il nous a tous mis très à l’aise. Nous savons que nous avons amusé les nombreuses personnes présentes et ça fait plaisir. J’espère qu’il y aura d’autre événement, surtout avec les gens qu’on a rencontrés à Arles. On a déjà prévu de se revoir ! »


Le match s’est terminé par une victoire de deux buts à zéro pour l’équipe bleue, les blancs ayant encaissé un but durant une phase « 1.2.3 Soleil » (le gardien n’avait pas le droit de bouger juste après la frappe). Heureusement, deux trophées avaient été imaginés par les joueuses et joueurs avec la complicité de l’artiste arlésien Thibault Franc. Les jeunes ont été récompensés à l’applaudimètre parce qu' »Il n’y a que des gagnants à l’AC Star !« , d’après Mohamed Bourouissa.

Cet événement inédit n’aurait pu avoir lieu sans la participation et l’implication de ses joueurs, encadrants et bénévoles !

« C’est une vraie fierté », raconte Christelle Quillévéré, Responsable du Red Star Lab. « Ce projet devenu réalité incarne parfaitement les valeurs du Lab qui sont la créativité, la mixité et la solidarité par le prisme du football et de la culture. Réussir à attiser leur curiosité et celle du public présent et créer des passerelles entre des univers qui semblent éloignés mais ne le sont pas, je pense qu’on peut chanter :
« On a gagné ! » Cet atelier inédit, qui a créé du lien entre des jeunes qui ne se connaissaient pas, a aussi permis à des personnes qui n’ont pas forcément d’affinités avec l’art et la culture de mieux appréhender ces aspects.
 »



CLIQUEZ ICI POUR VISIONNER TOUTES LES PHOTOS DU MATCH PERFORMANCE