fbpx
RÉOUVERTURE BAN

Les Magasins généraux et le Red Star Lab sont heureux d’annoncer la réouverture de l’exposition BAN Vol. 2


Portée par le collectif imprévues, l'exposition rouvrira ses portes à partir de ce samedi 13 juin et pour tous les week-ends  d'été de 14h à 20h.

Modalités d’accès à l’exposition

Tout est prévu pour accueillir le public dans le strict respect des mesures sanitaires et permettre de découvrir l’exposition de manière privilégiée grâce à une jauge réduite. Une visite presse est organisée ce vendredi 12 juin à 10h.

L’entrée à l’exposition est gratuite et sans réservation. Elle se fait uniquement par l’accès situé au nord du bâtiment côté canal de l’Ourcq (voir plan ci-dessous). Une jauge maximale de 40 personnes à l’instant T est appliqué dans la salle d’exposition. Une signalétique au sol indique le sens de circulation au sein de l’exposition et un marquage est mis en place en extérieur pour permettre de conserver la distanciation sociale en cas de file d’attente à l’entrée. Du gel hydro-alcoolique sera mis à disposition du public à l’entrée de l’espace d’exposition afin que chacun puisse se désinfecter les mains. Le port du masque pour l’ensemble du public est obligatoire. Des masques à usage unique sont fournis gracieusement au public qui n’en aurait pas à disposition. Pour des raisons d’hygiène, les sanitaires sont fermés au public.

Après une première présentation à L’Orfèvrerie à Saint-Denis en 2019, le Red Star LAB & l’exposition BAN reviennent avec une deuxième édition enrichie aux Magasins généraux. Elle rassemble plus de dix photographes, ainsi que les textes et les photographies de jeunes du Red Star LAB autour d’une réflexion singulière : Qu’est-ce qu’être au ban, qu’est-ce qu’être à part, à côté d’un monde, à côté des autres ?

Photo d’Hassan Zouhir – Licencié du Red Star

Avec ce projet, le Red Star Lab poursuit son engagement dans la culture et l’art auprès de ses jeunes licenciés.

Vente solidaire

Souhaitant participer à l’effort de solidarité nationale, l’équipe de BAN, les artistes de l’exposition et les jeunes du Lab ont pris la décision de prolonger la grande vente de photographies solidaire intitulée « 12 photos x 12 assos » lancée durant la période de confinement. Chacun des 12 photographes de l’exposition BAN Vol. 2 a sélectionné une de ses photographies et une association bénéficiaire soit parce qu’elle lui tenait particulièrement à coeur, soit parce qu’elle était intimement liée à la photo en question. L’intégralité des bénéfices est reversée directement aux associations soutenues qui luttent directement ou indirectement contre l’épidémie du coronavirus. Tous les tirages (40×60 cm) sont signés, numérotés, limités à 100 exemplaires et vendus à un prix unique de 100€.

Cette vente qui devait se clôturer initialement au 31 mai est prolongée jusqu’au 14 juin. Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos de cette vente solidaire en cliquant ici. 

L’exposition

Être au ban, abandonner, bannir, éloigner, excentrer, écarter, finir par se rassembler. Dans la langue française, le mot « BAN » désigna dans un premier temps une idée de commandement, de chef puis se transforma ensuite en une obligation, une soumission à une juridiction, pour finalement désigner un groupe, une bande, une faction. L’histoire de ce mot est donc complexe et plurielle. Pour illustrer une vision du « BAN » au XXIème siècle, la parole a été donnée à onze photographes partageant une vision douce et originale d’un lieu, d’une situation, d’un groupe, de paysages.

Le projet s’articule autour de plusieurs axes : « Qu’est-ce qu’être au ban, qu’est-ce qu’être à part, à côté d’un monde, à côté des autres ? » Chaque série photo de l’exposition a un lien direct, subtil, ou plus évident, au sens, aux dérivés, et à l’histoire de ce mot. L’ambition de cette exposition est de révéler, par la création, des diversités.

Artistes présentés :

Tabatini/Alcaide, Louisa Ben, Marvin Bonheur, Lucien Courtine, Léo D’Oriano, Aurélien Gillier, Valérie Kaczynski, Antoine Massari, Anton Renborg, Henrike Stahl, Adrien Vautier.
Commissaires : Marie Benaych, Henrike Stahl et les jeunes du Red Star Lab.

Gamart Camara – photo d’Henrike Stahl

Les jeunes joueuses et joueurs du Red Star Lab ont participé à des ateliers organisés en amont de l’exposition. Atelier photo et de prise de vue, atelier d’écriture, atelier commissariat d’exposition… comme autant d’opportunités pour eux de pouvoir partager leurs réflexions et prendre véritablement part à l’exposition. Certains clichés sont réalisés par les jeunes licenciés lors de ces ateliers et prendront place au sein de l’exposition.

Photo de Bichara Ali et Abdoulaye Camara – Licenciés du Red Star

INFORMATIONS SUR L’ÉVÈNEMENT

Vernissage le vendredi 13 mars de 19h à 23h.
– Exposition en entrée libre du 14 mars au 5 avril 2020, du mardi au dimanche de 11h à 20h.
Magasins généraux, 1 rue de l’Ancien Canal, 93500 Pantin.

À PROPOS DE BAN

BAN est né d’une rencontre entre Henrike Stahl, photographe, et Marie Benaych, jeune  commissaire d’exposition, au printemps 2019 à la suite d’une envie d’exposer plusieurs artistes à L’Orfèvrerie à Saint-Denis. Dans cette même foulée, Romain Bitton a rejoint le projet pour le développer et l’aider à grandir. C’est ainsi que la première édition de « BAN » a vu le jour en octobre 2019. www.imprevues.com

À PROPOS DES MAGASINS GÉNÉRAUX

Les Magasins généraux sont un centre de création fondé par BETC. Nés dans un bâtiment industriel des années trente au bord du canal de l’Ourcq à Pantin, ils participent à l’énergie et à l’émergence du Grand Paris. Les Magasins généraux développent des contenus culturels originaux, sans limite de forme – saisons culturelles, expositions, festivals, éditions… – avec des artistes et des créateurs de tous horizons. Ils associent au gré de leurs projets des marques, des médias, des acteurs locaux et des institutions partenaires, au travers de collaborations inédites.




NOS SOUTIENS