MON MAILLOT MON HISTOIRE

Au cours de l’atelier Mon Maillot Mon Histoire, les jeunes licenciés du LAB ont pu raconter leur propre parcours à travers la réalisation d’un maillot-oeuvre personnalisé.


Renouer avec son histoire personnelle tout en mettant en exergue sa créativité, voilà l’objectif de cet atelier, qui s’est déroulé en plusieurs phases à partir du 16 octobre.

Réaliser une introspection sur son parcours, son vécu et son histoire personnelle, voilà le défi offert par le LAB Mon Maillot Mon Histoire. Avec l’aide et sous la supervision de Paolo Del Vecchio, artiste d’origine italienne créateur de projets orientés vers l’héritage culturel comme Squadra Diaspora et Diaspora International, une quinzaine de licenciés du Red Star ont participé à cet atelier propice à la réflexion et à la créativité. Ce LAB fut notamment l’occasion pour les jeunes d’apprendre à mieux se connaitre et réapprendre leur histoire familiale.

Introduction à l’art et introspection personnelle

Rendez-vous au musée du Quai Branly le 16 octobre « là où dialoguent les cultures » : L’endroit parfait pour lancer ce LAB. Les jeunes ont alors pu plonger dans l’histoire des nombreuses civilisations et se familiariser avec les différentes techniques artistiques millénaires. Cette journée fut également l’occasion pour les licenciés du Red de rencontrer Paolo, et de sa familiariser avec les enjeux de ce LAB.

Une semaine plus tard, les licenciés se sont retrouvés à Saint-Ouen, au sein du MOB Hôtel, lieu d’accueil de cette semaine d’atelier. L’objectif de cette seconde journée consistait en la réalisation d’un travail d’écriture. Avec leur langage et leurs mots, chaque licencié a pu rédiger un texte racontant son passé, son histoire familiale et son parcours. Ce travail fut l’occasion pour les jeunes de se plonger pleinement dans leurs expériences et de réaliser une introspection nécessaire à la réalisation du maillot dans un second temps. Ce temps d’écriture a été l’occasion de voir les jeunes laisser parler leur cœur, mettre des mots sur les émotions qui les traversent depuis tout petit, qu’elles soient positives comme pour Latif, U20, qui rend hommage au parcours de ses parents : « Ils m’ont appris qu’il n’y a que le travail qui paie et c’est grâce à leur travail que je suis là en France » ou bien qu’elles soient encore plus dures, comme Juliette, joueuse aux séniors féminines, qui a pu se détacher d’un poids lourd en parlant du harcèlement qu’elle a subi à l’école. Des textes forts, sincères qui ont permis à chacun d’écrire les mots parfois bloqués dans leur cœur.

C’est via ce LAB que Latif a pu créer un lien encore plus fort avec le club et ses coéquipiers. Une démarche qu’il salue : « Ça permet de nous rapprocher un peu du club, de raconter notre histoire et de s’ouvrir. Parce qu’on est des joueurs, on ne parle pas forcément toujours aux coachs en dehors du terrain et ils ne connaissent pas vraiment notre histoire ».

La créativité au bout des doigts

De retour au MOB Hôtel la première semaine de novembre, les jeunes du club ont pu finaliser leur réflexion sur leurs parcours personnels, avant de se lancer dans le cœur du projet, à savoir la personnalisation du maillot. Les licenciés du club ont troqué les stylos pour les crayons, laissant ainsi libre-cours à leur imagination et envie créative. En redessinant les frontières de pays ou régions et trajets des voyages propres à chacun, les jeunes du LAB ont alors pu exprimer leur histoire personnelle d’une manière différente, se basant sur le texte écrit précédemment.

Ensuite, tous les dessins ont été numérisés et vectorisés afin de permettre leur implémentation sur matière textile. Le lendemain, les différents flocages des frontières calquées par les licenciés étaient prêts, permettant ainsi de finaliser les maillots de nos jeunes artistes en herbe. Les œuvres dessinées la veille ont alors pu être floquées sur les maillots. Chaque licencié a pu se rendre compte du travail effectué, et de l’importante portée de chaque maillot, racontant un parcours riche, unique et propre à chacun. Du Pays Basque, à la Côte d’Ivoire en passant par la région parisienne, tous les souvenirs liés à des lieux importants pour les licenciés et éducateurs ont pu être floqués sur ce maillot unique.

En plus d’apprendre à se connaitre un peu mieux, les jeunes ont pu également découvrir l’histoire familiale de leurs coéquipiers et comme pour Juliette « de mieux les comprendre ». U13 au Red Star, Halim a également découvert qu’il était possible de mélanger le football et l’art. Un LAB qui a suscité la curiosité et fierté de tous les participants qui ont pu découvrir d’autres activités que le football grâce à leur club de foot.

Chaque trajectoire floquée a permis au jeunes de repenser leur rapport au maillot. Objet culte du football, le maillot est avant tout une manière de s’intégrer à un territoire, une ville déjà existante. Cette tunique leur permet de montrer leurs différences et leurs histoires personnelles pour ensuite choisir sa place dans ce collectif.

Prochaine étape, réaliser cette introspection avec des joueurs de l’équipe pro du Red Star !

Avec le soutien de la région Île-de-France et du département de la Seine-Saint-Denis.

Crédit photos : @christophe.ecoffet



Voir les autres articles



NOS SOUTIENS