Les RC Lens – Red Star

La longue histoire des confrontations entre le RC Lens et le Red Star


Sang et Or contre Vert et Blanc, quatre couleurs qui se mêlent dans l’histoire du football français. Un duel mythique. Une confrontation entre deux clubs nés à neuf ans d’intervalle (1906 et 1897) qui se ressemblent par leur puissant ancrage local (nord de la France contre nord de Paris), par leur forte assise populaire, et même par leurs stades construits à l’anglaise. Retour sur cinq matchs qui ont marqué la chronique de ces confrontations.

1938 : La lutte pour le maintien !  
Lens vient d’accéder à la première division et accueille pour la première fois en championnat des Redstarmen en grande difficulté. Privé de Fred Aston pendant trois mois puis d’André Simonyi, le Red Star vit une saison difficile. Pourtant ce déplacement à Lens est l’un des rares moments de bonheur, le Red l’emporte 3-1 signant son unique succès à l’extérieur d’une saison qui voit le club descendre en deuxième division. Lens finissant premier non-reléguable.

1942 : L’étrange victoire…
La France est morcelée, la Coupe en souffre et perd son unité, la Fédération multipliant les finales. Avant de pouvoir affronter le vainqueur de la zone libre, le Red Star qui joue dans la zone occupée doit ainsi vaincre le gagnant de la zone interdite (le Nord et Nord-Est de la France constituent cette zone « interdite » aux réfugiés et que l’Allemagne réserve à l’implantation de ses colons). Lens se présente donc à Saint-Ouen pour cette première finale. Devant 22 000 supporters qui trouvent dans le football un peu de réconfort, les deux équipes n’arrivent pas à se départager. 1-1 au bout de la prolongation. A l’époque la loterie des tirs aux buts n’existent pas et on organise, à Colombes, un match d’appui pour déterminer un vainqueur. Le Red l’emporte 5-2 grâce à Bersoullé, Simonyi, Aston, et un doublé de Joncourt. Suite à cette victoire, les joueurs Vert et Blanc empochent leur cinquième coupe de France. “Dans une autre période, cela aurait été meilleur” déclarera Fred Aston, traduisant le sentiment général.

1959 : Duel de coupe
Marc Bachortz, gardien du Red depuis 1957, et natif de la région lensoise, retrouve pour ce trente-deuxième de finale, le RC Lens et a à cœur de briller contre les nordistes. Après avoir fait match nul à Saint-Ouen (1-1), les deux formations se retrouvent en match d’appui à Amiens. Le Red Star est outsider puisqu’il est depuis six saisons en D2 alors que le Racing est confortablement installé en D1 depuis 1949. Mais le Red et la Coupe, c’est plus qu’une affaire de division, c’est une histoire de cœur. Les Audoniens réalisent un nouvel exploit dans cette compétition en éliminant les Lensois 2-0 ! Ce beau parcours continue jusqu’en huitième de finale où le Nîmes Olympique met un terme à l’aventure.

1990 : Le Red dépassé
Une date à oublier. La génération dorée lensoise (Wallemme, Sikora, Roger Boli, Pierre Laigle) ne laisse pas d’espoir aux Vert et Blanc. Déjà mené 2-0 à la mi-temps, le Red Star perd finalement 4-0 au terme d’un match marqué par l’expulsion simultanée du défenseur audonien Bruno Scipion et du Lensois Cyrille Magnier. Cette saison voit Lens accéder à la première division, alors que le Red finit dans le ventre mou du championnat (10e).

2001 : Le millénaire commence en CFA
Les Audoniens retrouvent les Lensois, mais cette fois c’est l’équipe réserve qu’ils affrontent au stade Léo Lagrange en championnat de France amateur. L’occasion pour le Red de recroiser une vieille connaissance Charles Itandje, ancien gardien du club. Les Vert et Blanc ne partent pas confiants, incapables de ramener la moindre victoire en déplacement depuis plus d’un an et demi, ils rencontrent une équipe renforcée de quatre pros et composée de jeunes en devenir (Delporte, Belhadj). Pourtant à la demi-heure de jeu, c’est bien le club de Saint-Ouen qui ouvre la marque par Soumaré sur un coup-franc mal repoussé. Les Audoniens doublent même la mise à la 70e grâce à une tête d’Arthur Gomis. Victoire 2-0. Nul doute qu’un score similaire ce samedi ravirait les Audoniens !

RC Lens/ Red Star en quelques chiffres : un bilan équilibré
En championnat : 5 victoires pour Lens, 3 victoires pour le Red Star, 2 matchs nuls.
En coupe de France : 2 victoires pour Lens, 3 victoires pour le Red Star.
22 buts pour le RC Lens
21 buts pour le Red Star

François-Xavier Valentin