fbpx
Les Red Star Teen’ à l’extérieur !

Retour sur le premier déplacement du Red Star Teen’


Pour la première fois de la saison, l’association des jeunes supporters du Red Star a décidé de quitter ses familiers repères de Saint-Ouen (Stade Bauer, Association Mains d’œuvres) le temps d’une journée, histoire d’aller encourager leurs protégés loin de leurs bases, à Douai (Nord) en l’occurrence. Récit d’une journée riche en émotions malgré la défaite du Red…

Le rendez-vous était fixé à 10h45 sur le parking du stade Bauer. Malgré la pluie et le froid, les seize enfants inscrits sont présents, emmitouflés dans leur écharpes siglées Red Star Teen’, et déjà bien éveillés. La montée dans le car est joyeuse, s’il y a une angoisse à abandonner leurs parents, celle-ci est bien masquée !  A peine assis, place aux premières questions : « C’est où Douai ? », « Ils sont forts ? Ils ont des joueurs connus ? » : la jeunesse du Red est curieuse !

Dans le bus les membres du Red Star Teen’ cohabitent avec une quarantaine de supporters du Red plus âgés, et cinq accompagnateurs. Alors que l’autocar s’engage sur l’A1, l’excitation monte ; au passage du Stade de France, certains souvenirs remontent. Puis les premiers chants résonnent, les 6-13 ans apprennent vite, deux matches à domicile leur ont suffit pour connaître une bonne partie du répertoire des chants audoniens. « Il n’y a que le Red Star » est ainsi entonné à plusieurs reprises par toute la jeune chorale.

Vers 12h30, le convoi s’arrête pour un ravitaillement express, il s’agit de ne pas manquer le coup d’envoi prévu à 14h30. Le pique-nique englouti,  on repart aussitôt. Le ciel se fait de plus en plus « lourd et bas » et présage d’une arrivée prochaine. A 14h, le Stade Demény est finalement atteint, et chacun récupère son billet pour le match.

Le Red Star Teen’ prend place dans la tribune principale entre le rond central et la surface de réparation côté gauche. Le temps de s’installer, les premiers encouragements sont lancés. Les tambours et les chœurs douaisiens sont vite recouverts, on entend surtout des slogans favorables aux Vert et Blanc : « Nous sommes les audoniens, fidèles à nos couleurs ! ». Pourtant sur le terrain, le Red fait une première mi-temps timide, et seul le face à face de Boutadjine avec le gardien adverse offre l’occasion aux enfants de s’enflammer, et de se réchauffer… un peu.

Au retour des vestiaires, ce n’est pas beaucoup mieux. Devant leurs yeux, Robail crucifie Anastase et offre l’avantage au Sporting Club de Douai, puis Bennaï hérite d’un carton rouge pour un mauvais geste, qui a échappé à la vigilance des observateurs pourtant avisés du Red Star Teen’… mais pas de l’arbitre !

Le match se termine sans que le Red ne parvienne à égaliser. Déçue, la nouvelle génération audonienne prend le chemin du retour, en pensant déjà au prochain match et au prochain atelier : samedi contre Moissy, les enfants ont rendez-vous avec une chorégraphe à Mains d’œuvres puis viendront soutenir le Red ; et cette fois ça sera chez eux, à Bauer.

François-Xavier Valentin




NOS SOUTIENS