2000-2010 : La Rétro de la décennie !

Le Red Star des années 2000

Dans l’histoire plus que centenaire du Red Star, la décennie 2000 restera marquée d’une pierre noire. Au bonheur de beaux parcours en Coupe de France - Coupe de la Ligue et à la fierté d’une soirée magique au stade de France (printemps 2000) ont vite succédé des années de galère pendant lesquelles le club de l’Etoile Rouge a sombré jusque dans l’anonymat de la Division d’Honneur. Mais peu à peu, le club a remonté la pente pour se retrouver aujourd’hui à une prometteuse deuxième place du groupe A de CFA. Un motif d’espoir pour les saisons à venir et une volonté de croire que les grands clubs ne meurent jamais…

2000-2003 : de la gloire au purgatoire …
Le millénaire commence avec un Red Star fidèle à son passé : l’hiver et le printemps sont marqués par les fabuleux parcours en Coupes. Après avoir sorti Le Havre (D1), le club audonien échoue face à l’OL de Govou en huitième de finale de coupe de France (1-2). En Coupe de la Ligue, Lille, Nîmes, Saint-Etienne et Sedan sont terrassés et les Vert et Blanc se hissent en demi-finale. Un cap qu’ils ne franchiront pas, défaits aux tirs aux buts par Gueugnon. Malgré le quotidien morose du championnat, le club s’offre une soirée de gala le 28 mars 2000 au stade de France : un match de prestige contre le Racing pour fêter les cent ans du club devant 200 anciens. La fête est totale puisque Richard Akiana offre la victoire aux Audoniens. Le club finit douzième au classement et se maintient en National. Mais exilé à Marville depuis trop longtemps, le club descend en CFA d’abord (2001) puis en CFA2 (2002) sur décision de la DNCG…  La saison 2002-2003 est terrible pour le club. Sportivement, le Red Star est en grandes difficultés : ses dix-sept défaites le condamnent à une irrémédiable descente en DH malgré les premières prestations encourageantes du jeune Delaneuville. En dehors des terrains, le Red, placé en redressement judiciaire, doit trouver un repreneur.

2003-2006 : une remontée spectaculaire
Une nouvelle fois l’équipe de Saint-Ouen change de nom et devient le Red Star FC 93.  L’effectif, très rajeuni, doit se forger aux rudes combats de la Division d’Honneur et le club termine à la septième place en championnat (2003-2004). Cette saison voit cependant l’apparition d’une plaque commémorative à l’entrée du stade Bauer, en hommage à Rino Della Negra, footballeur résistant tombé au mont Valérien en 1942. Signe que l’histoire, la grande Histoire du Red continue. 2004-2005 en est la preuve. Après une superbe fin de saison, les hommes de Jean-Luc Girard accèdent au CFA 2 en battant Evry !  L’année qui suit est du même acabit : meilleure défense et deuxième attaque du groupe de CFA 2, le Red  Star remporte le titre en allant s’imposer sur le terrain de l’Entente Sannois Saint Gratien (1-0). Place au CFA !

2006 -20010 : la restructuration
A partir d’août 2006, les Vert et Blanc s’installent en CFA. Durablement… Malgré une saison marquée par les blessures à répétition de certains joueurs cadres, le promu audonien s’acclimate et le club finit deux fois consécutivement à une honnête dixième place (2006-2007 et 2007-2008). L’arrivée de Patrice Haddad puis sa prise de président contribue à la stabilisation d’un club pourtant habitué aux turbulences. Les dirigeants s’efforcent de rationaliser le fonctionnement du club sur et en dehors des terrains. Pourtant, après deux années encourageantes, le Red Star s’enlise en CFA, et il faut attendre sa victoire contre la réserve rennaise lors du dernier match de championnat à Bauer, associé à la décision du  tribunal administratif de rendre le point de pénalité qui avait été retiré au club par la commission de discipline de la FFF, pour assurer le maintien en CFA. Immense soulagement mais décision tardive qui oblige le club à être dans l’incertitude et l’indécision pour son recrutement.  La saison 2009-2010 qui suit est difficile, les Vert et Blanc n’assurant leur survie en CFA qu’au mois d’avril après une victoire au Mans.

2010 : Et maintenant…
Après une inter-saison enfin sereine, le Red Star débute la saison sur les chapeaux de roues, se retrouvant à huit reprises en tête du classement lors de la première partie de saison. La belle deuxième place juste avant la reprise laisse espérer une deuxième partie de saison riche en émotions, les regards tournés vert le haut. Il ne reste plus qu’à faire vos vœux !

François-Xavier Valentin

Crédit photo : Philippe Le Brech