fbpx
Red Star Teen’ : Premier bilan !

Un partenariat plein d’énergie avec Mains d’Oeuvres


Depuis dix ans, Mains d’œuvres propose aux Audoniens des spectacles et activités favorisant la création. Partageant ces valeurs d’ouverture sur le monde et le désir de mêler plusieurs univers (sport et culture en l’occurrence), le Red Star a décidé de mettre en place un partenariat avec  cette association citoyenne de la rue Charles Garnier : chaque samedi, depuis septembre 2010, les enfants du Red Star Teen’ sont ainsi accueillis par des artistes résidents à Mains d’œuvres. Dans le bruit et la bonne humeur, ils participent à des ateliers artistiques. Redstarfc93.fr fait le bilan avec Vanessa Foray, chargée des actions de proximité, après neuf mois de collaboration.

Déjà dix ateliers organisés
Que de chemin parcouru depuis le premier rendez-vous du Red Star Teen’ à Mains d’œuvres le 25 septembre dernier ! Depuis lors, plus de cinquante enfants ont participé à dix ateliers dans les locaux de l’association : vidéo, son, photo, théâtre, musique, presse. De nombreux thèmes ont été abordés pour le plus grand bonheur des enfants. Au niveau des meilleurs souvenirs, les préférences diffèrent entre jeunes. Bassirou, 8 ans,  a adoré l’atelier « club de la presse » et la chasse au trésor organisée dans le restaurant pour retrouver certains mots manquants et les faire ensuite deviner à ses camarades ; tandis que Marvin, 10 ans, a apprécié davantage l’atelier percussions et la chanson en wolof composée pour l’occasion. Vanessa Foray, en charge du partenariat avec le Red Star à Mains d’œuvres revient sur cet atelier marquant : « L’après-midi consacrée aux percussions était une vraie réussite dans le sens où les enfants formaient un vrai collectif où chacun avait un rôle propre. Si l’un d’eux faisait une erreur dans sa partition avec son instrument, le rythme était cassé. Ils étaient une véritable équipe, au sens footballistique du terme. Le but du Red Star Teen’ c’est celui-là : faire ressortir les valeurs du sport (solidarité, abnégation, fair-play) dans ce qu’elles ont de meilleurs dans un autre environnement ».

Mains d’œuvres, un espace que les jeunes ont appris à découvrir
Le locaux audoniens de l’association permettent d’utiliser des espaces très variés : studio musical, atelier 12, amphithéâtre… « Les enfants ont pris leur marque, confirment Vanessa, ils ont maintenant leurs habitudes et se repèrent parfaitement. On utilise souvent la diversité des lieux pour les ateliers : ils ont réalisé des photos dans les escaliers, au bar… Ils se sentent chez eux à Mains d’œuvres et c’est important pour qu’ils puissent laisser libre court à leur imagination »

A la connaissance des lieux s’ajoutent celles des personnes, aujourd’hui le Red Star Teen’ est une vraie équipe de supporters. « Cette notion de collectif, d’esprit d’équipe et d’appartenance au club sont pour le Red Star, des valeurs essentielles. Le Red Star se veut une maison pour ses licenciés et plus largement pour ses supporters, confirme Pauline Gamerre, responsable des actions éducatives au Red Star. Nous avons eu un retour très positif des parents sur toutes les actions que nous pouvons mener en dehors des terrains pour défendre les valeurs de citoyenneté et de créativité. Le soutien et le dynamisme de Mains d’Oeuvre dans le Red Star Teen’ nous a permis de proposer une action forte à nos jeunes audoniens ! ».

Une énergie à canaliser
Une joyeuse équipe « débordante d’énergie » selon Vanessa : « Quand ils arrivent à 16h, ils sont très excités car ils savent que dans à peine deux heures, ils vont voir jouer leur équipe préférée dans un stade qu’ils adorent. Notre rôle c’est de canaliser cette énergie positive et de la mettre au service de la création, grâce à l’expérience de nos artistes en résidence à Mains d’œuvres ».

Il ne reste, avant la fin de l’année, que deux ateliers dont les thèmes, secrets pour le moment, devraient plaire. Mais que les jeunes se rassurent, fort de cette réussite, le Red Star Teen’ repartira l’année prochaine pour de nouvelles aventures.

François-Xavier Valentin
Crédit Photo : Vinciane Verguethen




NOS SOUTIENS