fbpx
Une affiche en forme de tournant

Avant-match : Red Star – Orléans

Une semaine après la belle victoire décrochée sur la pelouse de Colmar (0-2), les Audoniens accueillent Orléans, deuxième. Une affiche de gala au Stade Bauer.

Les enjeux de la rencontre
La motivation est toute trouvée. Les partenaires de Samuel Allegro accueillent le dauphin du championnat, l’US Orléans. Et les Audoniens ont parfaitement préparé la venue de l’USO en s’imposant de belle manière sur la pelouse de Colmar (0-2). Un match plein de bout en bout qui a permis d’effacer les prestations en demi-teinte de Carquefou (1-1) et d’Amiens (2-0). Le succès obtenu à Colmar a également permis aux Audoniens de grimper en cinquième position. Un classement jamais atteint depuis le retour du club en National au cours de l’été 2011. Mais les joueurs de Sébastien Robert n’en perdent pas la raison et savent que la venue d’Orléans pourrait leur permettre de se rapprocher encore un peu plus du maintien après un début de championnat compliqué. Face à eux se dresse une équipe invaincue depuis douze matches. Les joueurs d’Olivier Frapolli, qui comptent douze points d’avance sur Carquefou, quatrième, à neuf journées du terme de la saison, savent qu’une victoire du côté de Bauer pourraient les rapprocher encore (plus) d’un retour en Ligue 2. La rencontre s’annonce passionnante entre deux formations en forme. Mais les Vert et Blanc aiment relever les défis et l’ambiance de Bauer pourrait une fois encore transcender les joueurs de l’Étoile Rouge.

L’adversaire
L’US Orléans ou l’exemple même de la régularité. Après vingt-cinq journées, les joueurs d’Olivier Frapolli n’ont connu la défaite qu’à deux reprises seulement depuis le début du championnat : face à Luzenac lors de la première journée (0-1) et à Strasbourg lors de la treizième journée (1-0). Les Orléanais se présentent à Saint-Ouen en étant invaincus depuis douze matches de championnat (cinq victoires et sept nuls). Les joueurs du Loiret voyagent bien cette saison puisqu’ils présentent même le meilleur bilan à l’extérieur avec vingt-sept points pris (sur quarante-neuf, NDLR) grâce à huit victoires, trois nuls et une défaite. Autre atout des joueurs d’Olivier Frapolli, leur défense : ils ont concédé seulement dix petits buts en vingt-cinq matches, dont quatre à l’extérieur. Une formation solide défensivement mais qui affiche également la cinquième attaque du championnat (vingt-huit buts inscrits) grâce notamment à Wilfried Louisy-Daniel, meilleur buteur de l’USO avec neuf réalisations. Orléans est plus que jamais parti pour retrouver le monde professionnel vingt-deux ans après l’avoir quitté.

La confrontation marquante : vendredi 18 octobre 2013
Le match aller constitue un tournant dans la saison des Audoniens. À l’époque l’US Orléans trustait déjà les premières places puisque les joueurs du Loiret étaient leader du championnat. Après un début de saison compliqué, les Audoniens se relançaient grâce à ce bon point obtenu au stade de la Source (0-0). Un match qui a lancé une série de sept rencontres sans la moindre défaite pour les joueurs de Sébastien Robert.

Le chiffre : 5
Depuis le retour du Red Star en National en 2011, il y a déjà eu cinq confrontations avec l’US Orléans : deux nuls et trois défaites. Cinq c’est également la différence de buts des Audoniens. Enfin, cinq comme le classement des partenaires de Samuel Allegro.

Loïc Revol
Crédit photo : Gwendoline Le Goff / Panoramic