fbpx
Le Red Star trébuche

Compte-rendu / Dunkerque – Red Star : 2-0

Une semaine après le beau succès face au Poiré-sur-Vie (2-1), les Audoniens ont été stoppés dans leur série de cinq matches sans défaite. Le Red Star a été battu par Dunkerque (2-0).

Autour du match
Avant le début de la rencontre, une minute de silence a été respectée en l’hommage de l’attaquant de Boulogne, Mauricio Alves Peruchi, décédé tragiquement samedi dernier dans un accident de voiture. Un moment de recueillement effectué sur l’ensemble des pelouses du championnat.

Le match des Audoniens
C’est une sensation de déjà vu qui habitaient les joueurs Audoniens à l’issue de la rencontre. La défaite concédée sur la pelouse du stade Tribut de Dunkerque ressemblait à celle d’Amiens le 7 mars dernier (2-0, NDLR). Car sans se montrer réellement dangereux, Dunkerque était diablement efficace et réaliste. Avec Madri à la baguette, les Dunkerquois prenaient l’avantage dès la septième minute par Tchokounté (1-0). Ce même Madri était à la conclusion d’une belle action collective pour doubler la mise (2-0, 42ème). Le Red Star ne se montrait pas dangereux, excepté par Gaëtan Laborde juste avant la pause. L’attaquant audonien voyait sa frappe déviée en corner par l’ancien portier audonien, Jean-Christophe Bouet (45ème). En deuxième période, les Audoniens étaient proches de se faire contrer à plusieurs reprises par Madri (65ème), Farssane (71ème) ou Tamboura dans les arrêts de jeu (94ème). Les partenaires de Samuel Allegro, eux, buttaient sur la solidité des Dunkerquois et ne parvenaient pas à mettre en difficulté les joueurs de Fabien Mercadal. "Je ressens de la frustration. On n’a pas respecté le plan de jeu que l’on avait établi qui était de garder un bloc compact, être agressifs sur le porteur, jouer les contres et passer dans les couloirs. Et on a fait l’inverse, appuie Sébastien Robert, le technicien audonien. On n’est pas passé par les couloirs, on n’a manqué d’impact à l’image des buts que l’on prend. On n’a manqué d’agressivité. Il faut rester humble." Malgré la défaite, qui met fin à cinq matches sans défaite (trois victoires et deux nuls), les joueurs de l’Étoile Rouge restent quatrièmes avec quarante-trois points.

L’adversaire
Auteur d’un match parfait grâce à l’ouverture du score précoce de Tchokounté, les Dunkerquois étaient idéalement lancés. Leur deuxième occasion était également convertie par le diable de Madri (42ème), auteur de son neuvième but cette saison. Le plus dur était fait pour les joueurs de Fabien Mercadal. Un réalisme parfait donc. Grâce à ce succès, les joueurs de l’USLD effectuent un grand pas vers le maintien et grimpent en septième position avec quarante-deux unités, à un point de l’Étoile Rouge. Le promu a déjà validé sa saison.

Le tournant du match
42' : Madri double la mise
Après une belle action collective, Senneville sur la droite trouve Madri dans la surface qui d'un plat du pied double la mise pour son équipe. Dunkerque mène 2-0.

La réaction
Samuel Allegro : "On est très déçus. On a fait un peu le même match que face à Amiens (défaite 2-0, NDLR). On est tombés sur une équipe beaucoup plus physique que nous et on n’a pas répondu présent. On a voulu jouer au ballon alors qu’eux attendaient la moindre erreur pour nous percer. C’est ce qu’il s’est passé. Sur deux erreurs, on prend deux buts sur deux occasions. Ils ont très bien joué le coup. Ils partaient très vite en profondeur et sur les côtés aussi. Ce que nous, on n’a pas su faire. C’est une défaite totalement logique. On va tout faire pour repartir sur une série comme on a su le faire. Il ne faut pas tout remettre en cause, car on revient de très loin. On va se concentrer pour désormais se fixer sur le prochain match face à Colomiers où il faudra l’emporter."

Loïc Revol
Crédit photo : Stéphane Malaquin