LEGACY MARLET

Avant de défier l’Olympique Lyonnais en 8ème de finale de la Coupe de France redstar.fr s’intéresse aux grands noms passés par les deux clubs. L’épisode final est consacré à Steve Marlet.


Le dernier épisode de notre série sur les grands noms passés par le Red Star et l’OL est consacré à Steve Marlet, légende de l’Étoile Rouge et toujours impliqué dans le club.

Steve Marlet est un pur produit de la formation audonienne. Lancé par le sphinx Robert Herbin, Steve éclabousse très vite Bauer de son talent et de sa fougue. “Quand un coach de la trempe d’Herbin te fait confiance, t’as envie de la lui rendre et de pas le décevoir”.

À côté de Safet Susic et coaché par le Sphink, il “se met au niveau” et rend la confiance que son coach lui donne. Son destin avec le Red Star ne fait que commencer, Steve prend une place de plus en plus importante et s’impose comme l’un des hommes forts du Red Star. Agile devant le but et tout en percussion, le natif de Pithiviers marque l’histoire du Red Star de son empreinte, comme ce soir là à Bauer face à Lorient.

En pôle position pour la montée en D1, le Red Star reste sur deux prestations décevantes et souhaite se racheter. Ce rachat passe par un homme en état de grâce, l’ailier s’offre un quadruplé et torpille Lorient à lui tout seul. Un performance majuscule. “L’une des meilleures performances de ma carrière, tout club confondu”

Forcément, ce genre de prestation attire l’œil des plus grands et en 1996, six ans après ses débuts, Steve Marlet rejoint l’AJ Auxerre, la ligue 1 et la coupe d’Europe. Dans la droite lignée de ses bonnes performances en Seine-Saint-Denis, l’ailier réalise quatre bonnes saisons en Bourgogne. Sa carrière le mène ensuite à l’OL en 2000/2001, où il gagne la coupe de la ligue et un titre de champion de France, en Équipe de France, où il gagne deux coupe des confédérations en 2011 et en 2003, en finale de la C3 avec l’OM, en Allemagne et en Angleterre. Une carrière magnifique pour un joueur formé au club “Mon rêve c’était de gagner une coupe et de jouer pour l’équipe de France, j’ai fait les deux! Avec le recul ma fierté c’est d’avoir eu une carrière exemplaire et c’est aussi grâce aux valeurs que le Red Star et Auxerre m’ont transmis”

Fierté du club, Steve a toujours fait honneur à son club formateur en réalisant l’une des plus belles carrière de l’histoire des joueurs formés au Red Star.

Il revient ensuite dans son club de cœur pour une dernière saison en 2011/2012.
Il prend alors sa retraite mais garde une place importante au club puisqu’il y devient directeur sportif puis conseiller du président.

“C’est une fierté de pouvoir faire parti de ce beau projet, je suis formé au club et je redémarre une nouvelle carrière ici, l’histoire est belle” Un nouveau rôle qu’il embrasse avec autant d’entrain que sur le terrain, même si il reconnait que passer de l’autre côté de la barrière est plus difficile qu’il ne l’imaginait. “Quand on est joueur on maitrise beaucoup plus de choses”

Une fierté pour le Red Star de voir un enfant du club toujours audonien trente ans plus tard.



Voir les autres articles